root/gli/trunk/help/fr/explodingfiles.htm @ 14863

Revision 14863, 4.2 KB (checked in by anna, 13 years ago)

Update French GLI Help. Many thanks to Georges Braoudakis and John Rose.

Line 
1<html>
2<head>
3<META http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=UTF-8">
4<title>The Greenstone Librarian Interface - Help Pages</title>
5</head>
6<body bgcolor="#E0F0E0">
7<table width="100%" cellspacing="0" cellpadding="5" bgcolor="#B0D0B0" border="2">
8<tr>
9<td width="15%" align="center"><img width="45" src="../gatherer_medium.gif" height="45"></td><td width="*" align="center"><a name="explodingfiles"><font size="5" face="Verdana"><strong>4.7: "Eclater" les fichiers de m&eacute;tadonn&eacute;es  </strong></font></a></td><td width="15%" align="center"><img width="45" src="../gatherer_medium.gif" height="45"></td>
10</tr>
11</table>
12
13
14<p>Les m&eacute;tadonn&eacute;es de type base de donn&eacute;es de fichiers, tels que MARC, CDS / ISIS, BibTex, Refer et ProCite peuvent &ecirc;tre import&eacute;s dans Greenstone, mais leurs m&eacute;tadonn&eacute;es ne peuvent pas &ecirc;tre consult&eacute;es ou modifi&eacute;es dans l'Interface Biblioth&eacute;caire. Pour consulter ou modifier toute m&eacute;tadonn&eacute;e, vous devez retourner au programme qui a cr&eacute;&eacute; le fichier.</p>
15
16<p>"Eclater" un fichier de base de donn&eacute;es de m&eacute;tadonn&eacute;es le divise en enr&eacute;gissements individuels, chacun avec m&eacute;tadonn&eacute;es visibles et modifiables. Ce processus est irr&eacute;versible: l'original du fichier de m&eacute;tadonn&eacute;es est supprim&eacute;.</p>
17
18<p>Les fichiers &eacute;clatables ont une ic&ocirc;ne verte dans l'arboresence de la collection . Pour en &eacute;clater un, cliquez-droit et choisissez "Eclater de base de donn&eacute;es des m&eacute;tadonn&eacute;es ". Une fen&ecirc;tre secondaire montre des options pour le processus d'&eacute;clatement. La premi&egrave;re option ("plugiciel"), pr&eacute;cise le plugiciel &agrave; utiliser pour &eacute;clater. Dans la plupart des cas, un seul plugiciel traitera un type de fichier donn&eacute;, mais dans certains cas, o&ugrave; diff&eacute;rents types de fichiers partagent la m&ecirc;me extension de nom de fichier, il peut y avoir deux plugiciels qui traitent les fichiers avec cette extension. L'option "input_encoding" peut &ecirc;tre utilis&eacute;e pour sp&eacute;cifier le codage de la base de donn&eacute;es. L'option "metadata_set" sp&eacute;cifie quel jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es devrait &ecirc;tre enrichi des nouveaux champs g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par l'&eacute;clatement. Si aucun n'est sp&eacute;cifi&eacute;, il vous sera demand&eacute; quoi faire avec chaque nouveau champ de la base de donn&eacute;es: l'ajouter comme un nouvel &eacute;l&eacute;ment d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es existant, le fusionner avec un autre &eacute;l&eacute;ment, ou l'ignorer.</p>
19
20<p>Lorsqu'un fichier est eclat&eacute;, un nouveau document vide est cr&eacute;&eacute; pour chaque enregistrement, et les m&eacute;tadonn&eacute;es de l'enregistrement est attribu&eacute; au document. Elles sont nomm&eacute;es en utilisant des num&eacute;ros tels que 000001.nul, 000002.nul etc ... Si l'option "document_field"  est d&eacute;finie (&agrave; un nom de champ de base de donn&eacute;es), la valeur de ce champ, s'il est pr&eacute;sent, sera utilis&eacute;e pour le nom du fichier. Le processus de l'eclatement tentera &eacute;galement de t&eacute;l&eacute;charger le fichier et de l'utiliser &agrave; la place d'un fichier vide. Les options "document_prefix" et "document_suffix"  peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;es pour fabriquer une URL ou le chemin du fichier &agrave; partir de la valeur du document_field. L'option "records_per_folder" peut &ecirc;tre utilis&eacute;e pour regrouper en sous-dossiers les enregistrements &eacute;clat&eacute;s. Si la base de donn&eacute;es est tr&egrave;s large, l'utilisation de cette option permettra d'acc&eacute;l&eacute;rer la modification ult&eacute;rieure de m&eacute;tadonn&eacute;es.</p>
21
22<p>La possibilit&eacute; d'&eacute;clater un fichier est d&eacute;termin&eacute;e par son extension. Dans certains cas, un fichier peut incorrectement &ecirc;tre identifi&eacute; comme &eacute;clatable si il a la m&ecirc;me extension qu'un fichier &eacute;clatable. Par exemple, le plugiciel ProCite traite les fichiers avec une extension .txt, mais la plupart des fichiers .txt sont des fichiers de texte ordinaires, et non des fichiers ProCite.</p>
23
24</body>
25</html>
Note: See TracBrowser for help on using the browser.