Changeset 19518

Show
Ignore:
Timestamp:
19.05.2009 15:48:52 (10 years ago)
Author:
anna
Message:

Complete French GLI Help. Many thanks to John Rose.

Location:
gli/trunk/help/fr
Files:
2 added
22 modified

Legend:

Unmodified
Added
Removed
  • gli/trunk/help/fr/addingfiles.htm

    r16651 r19518  
    1414<p>Les fichiers peuvent &ecirc;tre copi&eacute;s dans la collection par glisser-d&eacute;poser. Le pointeur prend la forme de l'&eacute;l&eacute;ment s&eacute;lectionn&eacute; (ou affiche le nombre d'&eacute;l&eacute;ments si la s&eacute;lection en comprend plus d'un). D&eacute;poser la s&eacute;lection dans l'arborescence de la collection pour les y copier (si la source est l'arborescence de l'espace de travail) ou les d&eacute;placer &agrave; l'int&eacute;rieur de la collection (si la source est l'arborescence de la collection).</p> 
    1515 
    16 <p>Lorsque plusieurs fichiers sont copi&eacute;s, ils sont tous plac&eacute;s dans le dossier cible au m&ecirc;me niveau, quelle que soit la structure du dossier qui les contenait avant. Si vous copiez un second fichier avec le m&ecirc;me nom dans le m&ecirc;me dossier, on vous demande si le premier fichier doit &ecirc;tre &eacute;cras&eacute;. Si la r&eacute;ponse est non, le fichier ne sera pas copi&eacute;, mais les autres le seront. Pour annuler les autres copies, cliquer sur le bouton &laquo;Arr&ecirc;t&raquo;.</p> 
     16<p>Lorsque plusieurs fichiers sont copi&eacute;s, ils sont tous plac&eacute;s dans le dossier cible au m&ecirc;me niveau, quelle que soit la structure du dossier qui les contenait avant. Si vous copiez un fichier avec le nom d'un fichier qui existe d&eacute;j&agrave; dans le dossier cible, on vous demande si le premier fichier doit &ecirc;tre &eacute;cras&eacute;. Si la r&eacute;ponse est non, le fichier ne sera pas copi&eacute;, mais les autres le seront. Pour annuler les autres copies, cliquer sur le bouton &laquo;Arr&ecirc;t&raquo;.</p> 
    1717 
    1818<p>Seuls les &eacute;l&eacute;ments prioritaires dans une s&eacute;lection sont d&eacute;plac&eacute;s. Un dossier est prioritaire relatif &agrave; son contenu. On ne peut pas s&eacute;lectionner en m&ecirc;me temps le contenu d'un dossier et le dossier lui-m&ecirc;me.</p> 
     
    2020<p>Lorsqu'un fichier est ajout&eacute;, l'Interface Biblioth&eacute;caire cherche les dossiers sources des fichiers auxiliaires contenant les m&eacute;tadonn&eacute;es qui lui sont assign&eacute;es &agrave; l'origine et, s'il en trouve, commence &agrave; les importer. Au fur et &agrave; mesure que l'op&eacute;ration se poursuit, il peut &ecirc;tre demand&eacute; (&eacute;ventuellement plusieurs fois) de fournir des informations compl&eacute;mentaires pour ajuster la m&eacute;tadonn&eacute;e aux jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es de la collection. Ces confirmations sont d&eacute;crites dans la section <a href="importingpreviouslyassignedmetadata.htm">Importer des m&eacute;tadonn&eacute;es pr&eacute;-attribu&eacute;es</a>. Pour une explication plus d&eacute;taill&eacute;e de l'association de m&eacute;tadonn&eacute;es avec les fichiers, lire le chapitre 2 du Guide de d&eacute;veloppement de Greenstone -- &laquo;Exploitez vos documents au maximum&raquo;.</p> 
    2121 
    22 <p>Vous pouvez aussi ajouter un document "factice" &agrave; la collection par un clic droit dans l'arborescence de la collection ou sur un dossier, et en s&eacute;lectionnant "Nouveau document vide". Cette op&eacute;ration va cr&eacute;er un fichier vide &agrave; laquelle les m&eacute;tadonn&eacute;es peuvent &ecirc;tre affect&eacute;s. Le fichier peut &ecirc;tre remplac&eacute; par un "vrai" fichier ult&eacute;rieurement.</p> 
     22<p>Vous pouvez aussi ajouter un document "factice" &agrave; la collection par un clic droit dans l'arborescence de la collection ou sur un dossier, et en s&eacute;lectionnant "Nouveau document factice". Cette op&eacute;ration va cr&eacute;er un fichier vide &agrave; laquelle les m&eacute;tadonn&eacute;es peuvent &ecirc;tre affect&eacute;s. Le fichier peut &ecirc;tre remplac&eacute; par un "vrai" fichier ult&eacute;rieurement.</p> 
    2323 
    2424</body> 
  • gli/trunk/help/fr/assignlanguages.htm

    r17081 r19518  
    1414<p>Cette section explique comment restreindre les index &agrave; des langues particuli&egrave;res. On le fait en g&eacute;n&eacute;rant une partition par le biais de l'onglet &laquo;Attribuer langues&raquo; du panneau &laquo;Index de Partition&raquo;.</p> 
    1515 
    16 <p>Pour ajouter une nouvelle partition de langue, s&eacute;lectionnez l'onglet &laquo;Attribuer langues&raquo; afin de d&eacute;finir l'index correspondant. S&eacute;lectionnez la ou les langue(s) souhait&eacute;e(s) dans la liste &laquo;Langue &agrave; ajouter&raquo; et cliquez sur &laquo;Ajouter partition&raquo;.</p> 
     16<p>Les partitions de langues utilisent les m&eacute;tadonn&eacute;es pour d&eacute;terminer quels sont les documents &eacute;crits dans la langue sp&eacute;cifi&eacute;e qui seront inclus dans la partition. Greenstone g&eacute;n&egrave;re la m&eacute;tadonn&eacute;e &laquo;ex.Language&raquo; pour la plupart des documents et celle-eci est la m&eacute;tadonn&eacute;&eacute; &agrave; utiliser par d&eacute;faut. Cependant, ce choix peut &ecirc;tre modifi&eacute; en sp&eacute;cifiant l'&eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;es appropri&eacute;.</p> 
     17 
     18<p>Pour ajouter une nouvelle partition de langue, s&eacute;lectionnez la ou les langue(s) souhait&eacute;e(s) dans la liste &laquo;Langue &agrave; ajouter&raquo; et cliquez sur &laquo;Ajouter partition&raquo;.</p> 
    1719 
    1820<p>Pour modifier une partition existante, s&eacute;lectionnez-la dans la liste &laquo;Partitions de langue attribu&eacute;es&raquo;, modifiez les langues s&eacute;lectionn&eacute;es dans la liste &laquo;Langue &agrave; ajouter&raquo; au-dessous, puis cliquez sur "Remplacer la partition".</p> 
  • gli/trunk/help/fr/builderrors.htm

    r17081 r19518  
    1212 
    1313 
    14 <p>Parfois, les choses tournent mal pendant la construction. Peut-&ecirc;tre que certains fichiers n'ont pas pu &ecirc;tre trait&eacute;s: le reste de la collection se construit bien, et peut &ecirc;tre pr&eacute;visualis&eacute;e, mais certains documents sont absents. Ou la totalit&eacute; de la collection n'a pu &ecirc;tre construite correctement et dans ce cas un message indique "Une erreur s'est produite,la collection n'a pu &ecirc;tre construite.". Lorsque cela se produit, il peut &ecirc;tre utile de passer la GLI en mode Expert (Fichier -&gt; Pr&eacute;f&eacute;rences -&gt; Mode, voir <a href="preferences.htm">Pr&eacute;f&eacute;rences</a>), de d&eacute;finir l'option de construction &laquo;verbosity&raquo; au niveau 5, et de reconstruire la collection, pour voir s'il ya des messages d'erreur suppl&eacute;mentaires.</p> 
     14<p>Parfois, les choses tournent mal pendant la construction. Peut-&ecirc;tre que certains fichiers n'ont pas pu &ecirc;tre trait&eacute;s : le reste de la collection se construit bien, et peut &ecirc;tre pr&eacute;visualis&eacute;e, mais certains documents sont absents. Ou la totalit&eacute; de la collection n'a pu &ecirc;tre construite correctement et dans ce cas un message indique "Une erreur s'est produite,la collection n'a pas pu &ecirc;tre construite." Lorsque cela se produit, il peut &ecirc;tre utile de passer la GLI en mode Expert (Fichier -&gt; Pr&eacute;f&eacute;rences -&gt; Mode, voir <a href="preferences.htm">Pr&eacute;f&eacute;rences</a>), de d&eacute;finir les options &laquo;verbosity&raquo; pour l'importation et pour la construction au niveau 5, et de reconstruire la collection, pour voir s'il ya des messages d'erreur suppl&eacute;mentaires.</p> 
    1515 
    1616</body> 
  • gli/trunk/help/fr/depositormetadatasettings.htm

    r17266 r19518  
    1212 
    1313 
    14 <p>Le D&eacute;posant de Greenstone permet d'ajouter de nouveaux documents &agrave; une collection existante par l'int&eacute;rm&eacute;diare d'une interface web. Cette section d&eacute;crit le panneau M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant, dans lequel vous pouvez pr&eacute;ciser les &eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es &agrave; utiliser pour d&eacute;crire les nouveaux documents &agrave; ajouter via le D&eacute;posant. Tout jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es qui est associ&eacute; &agrave; la collection active sera disponible pour s&eacute;lection. S'il n'y aucun jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es autre que le &laquo;Greenstone Extracted Metadata Set&raquo; associ&eacute; &agrave; la collection, le &laquo;Dublin Core Metadata Set&raquo; est utilis&eacute; par d&eacute;faut. Pour en savoir plus sur le D&eacute;posant, voir l'exercice tutoriel en ligne &agrave; adresse http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/depositor.htm. Dans la vue Format, cliquez sur &laquo;M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant&raquo;.</p> 
     14<p>Le D&eacute;posant de Greenstone permet d'ajouter de nouveaux documents &agrave; une collection existante par l'int&eacute;rm&eacute;diare d'une interface web. Cette section d&eacute;crit le panneau M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant, dans lequel vous pouvez pr&eacute;ciser les &eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es &agrave; utiliser pour d&eacute;crire les nouveaux documents &agrave; ajouter via le D&eacute;posant. Tout jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es qui est associ&eacute; &agrave; la collection active sera disponible pour s&eacute;lection. S'il n'y aucun jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es autre que le &laquo;Greenstone Extracted Metadata Set&raquo; associ&eacute; &agrave; la collection, le &laquo;El&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es du Dublin Core&raquo; est utilis&eacute; par d&eacute;faut. Pour en savoir plus sur le D&eacute;posant, voir l'exercice tutoriel en ligne &agrave; adresse http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/depositor.htm. Dans la vue Format, cliquez sur &laquo;M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant&raquo;.</p> 
    1515 
    16 <p>Le panneau M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant affiche une liste d'&eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es disponsibles. S'il y a plus d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es associ&eacute; &agrave; la collection, des jeux voisins sont affich&eacute;s en couleurs diff&eacute;rentes. Si vous placez la souris sur un &eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;e, une infobulle contenant sa description s'affichera.</p> 
     16<p>Le panneau M&eacute;tadonn&eacute;es du D&eacute;posant affiche une liste d'&eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es disponsibles. S'il y a plus d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es associ&eacute; &agrave; la collection, des jeux voisins sont affich&eacute;s en couleurs diff&eacute;rentes. Si vous placez la souris sur un &eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;es, une infobulle contenant sa description s'affichera.</p> 
    1717 
    18 <p>Cochez ceux que vous voulez utiliser pour d&eacute;crire les nouveaux documents &agrave; d&eacute;poser via le D&eacute;posant. Une liste d&eacute;roulante avec deux options appa&icirc;tra juste au-dessous de chaque &eacute;l&eacute;ment coch&eacute;. Ceci permet de pr&eacute;ciser le type de zone d'entr&eacute;e &agrave; afficher dans l'interface web. &laquo;text&raquo; signifie qu'un cadre acceptant une seule ligne de texte sera affich&eacute;, tandis que &laquo;textarea&raquo; signifie qu'un cadre multiligne sera affich&eacute;. Selectionnez le type de zone appropri&eacute; &agrave; chaque champ.</p> 
     18<p>Cochez ceux que vous voulez utiliser pour d&eacute;crire les nouveaux documents &agrave; d&eacute;poser via le D&eacute;posant. Une liste d&eacute;roulante avec deux options appa&icirc;tra &agrave; c&ocirc;t&eacute; de chaque &eacute;l&eacute;ment coch&eacute;. Ceci permet de pr&eacute;ciser le type de zone d'entr&eacute;e &agrave; afficher dans l'interface web. &laquo;text&raquo; signifie qu'un cadre acceptant une seule ligne de texte sera affich&eacute;, tandis que &laquo;textarea&raquo; signifie qu'un cadre multiligne sera affich&eacute;. Selectionnez le type de zone appropri&eacute; &agrave; chaque champ.</p> 
    1919 
    20 <p>Un &eacute;l&eacute;ment au moins de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre s&eacute;lectionn&eacute;. S'il n'y a qu'un &eacute;l&eacute;ment s&eacute;lectionn&eacute;, le d&eacute;cocher d&eacute;clenchera un message d'avertissement : "Au moins un &eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre s&eacute;lectionn&eacute;.".</p> 
     20<p>Un &eacute;l&eacute;ment au moins de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre s&eacute;lectionn&eacute;. S'il n'y a qu'un &eacute;l&eacute;ment s&eacute;lectionn&eacute;, le d&eacute;cocher d&eacute;clenchera un message d'avertissement : "Au moins un &eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre s&eacute;lectionn&eacute;."</p> 
    2121 
    2222</body> 
  • gli/trunk/help/fr/explodingfiles.htm

    r16651 r19518  
    1212 
    1313 
    14 <p>Les m&eacute;tadonn&eacute;es issues de bases de donn&eacute;es telles que MARC, CDS / ISIS, BibTex, Refer et ProCite peuvent &ecirc;tre import&eacute;s dans Greenstone, mais elles ne peuvent pas &ecirc;tre consult&eacute;es ou modifi&eacute;es IMMEDIATEMENT dans l'Interface Biblioth&eacute;caire. Pour consulter ou modifier toute m&eacute;tadonn&eacute;e, vous pouvez &laquo;&eacute;clater&raquo; le fichier de la base dans l'Interface Biblioth&eacute;caire, pour que ces op&eacute;rations deviennent possibles. Alternativement, vous pouvez, particuli&egrave;rement si vous maintenez une application externe ma&icirc;tre, retourner au programme qui a cr&eacute;&eacute; le fichier, effectuer vos corrections, et importer de nouveau la base.</p> 
     14<p>Les m&eacute;tadonn&eacute;es issues de bases de donn&eacute;es telles que MARC, OAI, CDS/ISIS, BibTex, Refer et ProCite peuvent &ecirc;tre import&eacute;s dans Greenstone, mais elles ne peuvent pas &ecirc;tre consult&eacute;es ou modifi&eacute;es IMMEDIATEMENT dans l'Interface Biblioth&eacute;caire. Cependant, vous pouvez &laquo;&eacute;clater&raquo; le fichier de la base dans l'Interface Biblioth&eacute;caire pour que ces op&eacute;rations deviennent possibles. Alternativement, vous pouvez, particuli&egrave;rement si vous maintenez une application externe ma&icirc;tre, retourner au programme qui a cr&eacute;&eacute; le fichier, effectuer vos corrections, et importer de nouveau la base.</p> 
    1515 
    1616<p>&laquo;Eclater&raquo; un fichier de base de donn&eacute;es le divise en enregissements individuels, chacun avec m&eacute;tadonn&eacute;es visibles et modifiables. Ce processus est irr&eacute;versible: l'original du fichier de m&eacute;tadonn&eacute;es est supprim&eacute;.</p> 
    1717 
    18 <p>Les fichiers &laquo;&eacute;clatables&raquo; ont une ic&ocirc;ne verte dans l'Arboresence de la collection . Pour en &eacute;clater un, clic droit puis s&eacute;lectionner &laquo;Eclater la base de donn&eacute;es de m&eacute;tadonn&eacute;es&raquo;. Une fen&ecirc;tre secondaire affiche des options du processus d'&eacute;clatement. La premi&egrave;re option (&laquo;plugiciel&raquo;), pr&eacute;cise le plugiciel &agrave; utiliser pour &eacute;clater la base. Dans la plupart des cas, un seul plugiciel traite un type de fichier donn&eacute;, mais dans certains cas, quand diff&eacute;rents types de fichiers partagent la m&ecirc;me extension de nom de fichier, il peut y avoir deux plugiciels qui traitent les fichiers avec cette extension. L'option &laquo;nput_encoding&raquo; peut &ecirc;tre utilis&eacute;e pour sp&eacute;cifier l'encodage de la base de donn&eacute;es. L'option &laquo;metadata_set&raquo; sp&eacute;cifie quel jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre enrichi des nouveaux champs g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par l'&eacute;clatement. Si rien n'est sp&eacute;cifi&eacute;, il vous est demand&eacute; que faire avec chaque nouveau champ de la base de donn&eacute;es : l'ajouter comme un nouvel &eacute;l&eacute;ment d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es existant, le fusionner avec un autre &eacute;l&eacute;ment, ou l'ignorer.</p> 
     18<p>Les fichiers &laquo;&eacute;clatables&raquo; ont une ic&ocirc;ne verte dans l'Arboresence de la collection . Pour en &eacute;clater un, clic droit puis s&eacute;lectionner "&Eacute;clater la base de donn&eacute;es de m&eacute;tadonn&eacute;es". Une fen&ecirc;tre secondaire affiche des options du processus d'&eacute;clatement. L'option &laquo;plugiciel&raquo; pr&eacute;cise le plugiciel &agrave; utiliser pour &eacute;clater la base. Dans la plupart des cas, un seul plugiciel traite un type de fichier donn&eacute;, mais dans certains cas, quand diff&eacute;rents types de fichiers partagent la m&ecirc;me extension de nom de fichier, il peut y avoir deux plugiciels qui traitent les fichiers avec cette extension. L'option &laquo;input_encoding&raquo; peut &ecirc;tre utilis&eacute;e pour sp&eacute;cifier l'encodage de la base de donn&eacute;es. L'option &laquo;metadata_set&raquo; sp&eacute;cifie quel jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es doit &ecirc;tre enrichi des nouveaux champs g&eacute;n&eacute;r&eacute;s par l'&eacute;clatement. Si rien n'est sp&eacute;cifi&eacute;, il vous est demand&eacute; que faire avec chaque nouveau champ de la base de donn&eacute;es : l'ajouter comme un nouvel &eacute;l&eacute;ment d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es existant, le fusionner avec un autre &eacute;l&eacute;ment, ou l'ignorer.</p> 
    1919 
    2020<p>Lorsqu'un fichier est &eacute;clat&eacute;, un nouveau document vide est cr&eacute;&eacute; pour chaque enregistrement, et les m&eacute;tadonn&eacute;es de l'enregistrement sont attribu&eacute;es au document. Les documents sont nomm&eacute;es en utilisant des num&eacute;ros tels que 000001.nul, 000002.nul etc... Si l'option &laquo;document_field&raquo;  est d&eacute;finie (avec un nom de champ de base de donn&eacute;es), la valeur de ce champ, s'il est pr&eacute;sent, est utilis&eacute;e pour le nom du fichier. Le processus de l'&eacute;clatement tente &eacute;galement de t&eacute;l&eacute;charger le fichier et de l'utiliser &agrave; la place d'un fichier vide. Les options &laquo;document_prefix&raquo; et &laquo;document_suffix&raquo;  peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;es pour fabriquer une URL ou le chemin du fichier &agrave; partir de la valeur du document_field. L'option &laquo;records_per_folder&raquo; peut &ecirc;tre utilis&eacute;e pour regrouper en sous-dossiers les enregistrements &eacute;clat&eacute;s. Si la base de donn&eacute;es est tr&egrave;s fournie, l'utilisation de cette option permettra d'acc&eacute;l&eacute;rer la modification ult&eacute;rieure de m&eacute;tadonn&eacute;es.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/exporting.htm

    r16651 r19518  
    1414<p>Greenstone peut exporter le contenu et/ou les m&eacute;tadonn&eacute;es d'une collection en plusieurs formats standards, y compris METS, DSpace et MARCXML.</p> 
    1515 
    16 <p>Pour exporter une ou plusieurs collections, ouvrez le menu "Fichier" et choisissez "Exporter...". Vous pouvez choisir le format d'exportation en le s&eacute;lectionnant dans la liste d&eacute;roulante "Exporter vers". Sp&eacute;cifiez un nom pour le r&eacute;pertoire dans lequel vous voulez placer les fichiers export&eacute;s, les fichiers finissent dans &lt;chemin &agrave; greenstone&gt; / tmp / exported_xxx, o&ugrave; xxx est le nom que vous avez sp&eacute;cifi&eacute;. S&eacute;lectionnez une ou plusieurs collections dans la liste des collections disponibles, puis cliquez sur "Exporter la/les collection(s)".</p> 
     16<p>Pour exporter une collection, ouvrez le menu "Fichier" et choisissez "Exporter...". Vous pouvez choisir le format d'exportation en le s&eacute;lectionnant dans la liste d&eacute;roulante "Exporter vers". Sp&eacute;cifiez un nom pour le r&eacute;pertoire dans lequel vous voulez placer les fichiers export&eacute;s, les fichiers finissent dans &lt;chemin &agrave; greenstone&gt; / tmp / exported_xxx, o&ugrave; xxx est le nom que vous avez sp&eacute;cifi&eacute;. S&eacute;lectionnez une collection dans la liste des collections disponibles, puis cliquez sur "Exporter la collection".</p> 
    1717 
    1818<p>Il existe d'autres options sp&eacute;cifiques aux diff&eacute;rents formats. Dans le but de personnaliser le format de sortie, vous pouvez sp&eacute;cifier les fichiers XSLT qui seront appliqu&eacute;s au(x) document(s) XML r&eacute;sultant(s). L'exportation en MARCXML utilise un fichier de correspondance (&laquo;mapping&raquo;) pour faire correspondre les m&eacute;tadonn&eacute;es Greenstone aux champs MARC. Le fichier de correspondance par d&eacute;faut traite uniquement les m&eacute;tadonn&eacute;es Dublin Core. Vous pouvez sp&eacute;cifier un fichier de correspondance personnalis&eacute; pour &ecirc;tre utilis&eacute; &agrave; la place.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/filteringthetree.htm

    r16651 r19518  
    1616<p>Le menu d&eacute;roulant &laquo;Montrer les fichiers&raquo; au bas de chaque arborescence montre une liste de filtres pr&eacute;d&eacute;finis, tels &laquo;Images&raquo;. Le choix du filtre cache temporairement tous les autres fichiers de l'arborescence. Pour restaurer l'arborescence totale, changer le filtre en &laquo;Tous les fichiers&raquo;. Ces op&eacute;rations n'alt&egrave;rent pas la collection, ni n'affectent les dossiers dans l'arborescence.</p> 
    1717 
    18 <p>On peut sp&eacute;cifier un filtre personnalis&eacute; en saisissant un mod&egrave;le assorti aux fichiers vis&eacute;s (en modes Sp&eacute;cialistes de Syst&egrave;mes Biblioth&eacute;caires et Expert seulement). Utiliser le syst&egrave;me standard d'abr&eacute;viations de fichiers telles que &laquo;*.*&raquo; ou &laquo;*.doc&raquo; (* correspond &agrave; tous les caract&egrave;res).</p> 
     18<p>On peut sp&eacute;cifier un filtre personnalis&eacute; en saisissant un mod&egrave;le assorti aux fichiers vis&eacute;s (en modes Biblioth&eacute;caire et Expert seulement). Utiliser le syst&egrave;me standard d'abr&eacute;viations de fichiers telles que &laquo;*.*&raquo; ou &laquo;*.doc&raquo; (* correspond &agrave; tous les caract&egrave;res).</p> 
    1919 
    2020</body> 
  • gli/trunk/help/fr/formatstatements.htm

    r17081 r19518  
    1818<p>Vous pouvez sp&eacute;cifier un format par d&eacute;faut pour une composante donn&eacute;e en s&eacute;lectionnant &laquo;Toutes les caract&eacute;ristiques&raquo;. Ce format est alors appliqu&eacute; &agrave; toutes les caract&eacute;ristiques applicables sauf si un autre format a &eacute;t&eacute; d&eacute;fini au pr&eacute;alable.</p> 
    1919 
    20 <p>Pour ajouter une nouvelle commande de format, s&eacute;lectionnez la caract&eacute;ristique et composante appropri&eacute;es. La valeur par d&eacute;faut pour cette commande s'affiche en gris. Cliquez sur "Ajouter Format" pour l'attribuer &agrave; la collection. La &laquo;Cha&icirc;ne au format HTML&raquo; peut alors &ecirc;tre modifi&eacute;e. Une seule commande de format peut &ecirc;tre attribu&eacute;e pour chaque combinaison caract&eacute;ristique/composante.</p> 
     20<p>Pour ajouter une nouvelle commande de format, s&eacute;lectionnez la caract&eacute;ristique et composante appropri&eacute;es. La valeur par d&eacute;faut pour cette commande s'affiche en gris. Cliquez sur "Ajouter le format" pour l'attribuer &agrave; la collection. La &laquo;Cha&icirc;ne au format HTML&raquo; peut alors &ecirc;tre modifi&eacute;e. Une seule commande de format peut &ecirc;tre attribu&eacute;e pour chaque combinaison caract&eacute;ristique/composante.</p> 
    2121 
    2222<p>Pour enlever une commande de format, s&eacute;lectionnez-la dans la liste et cliquez sur &laquo;Supprimer format&raquo;.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/help.xml

    r18430 r19518  
    55     <!ENTITY mdash "&#8212;"> 
    66]> 
    7 <!-- French translations of the GLI Help. Many thanks to Georges Braoudakis, John Rose and Céline Guimbertaud --> 
     7<!-- French translations of the GLI Help. Many thanks to Georges Braoudakis, John Rose and Céline Guimbertaud. Updated by John Rose, Guillaume Hatt and Yvan Arnaud in May 2009. --> 
    88<Document> 
    99<Section name="introduction"> 
     
    1818<Text id="4">Cette section fournit une information de base sur la maniÚre de dialoguer avec l'Interface Bibliothécaire. Si vous êtes familier de programmes comme Internet Explorer ou Microsoft Office et à l'aise avec l'utilisation des menus et de la souris, passer à la section <Reference target="howtoavoidthisdocument"/>.</Text> 
    1919<Text id="5">L'Interface Bibliothécaire suit les conventions de Microsoft Windows et requiert une connaissance de base de Windows.</Text> 
    20 <Text id="6">Un élément interactif quelconque sur l'écran, tel qu'un bouton ou un champ de texte, est appelé «widget». A tout moment, l'un des widgets appelé «focus» est mis en relief et répond au clavier. Plusieurs widgets vous permettent de sélectionner les parties qui sont mises en évidence en bleu foncé. Certains widgets virent au gris pour indiquer qu'ils sont éteints.</Text> 
     20<Text id="6">Un élément interactif quelconque sur l'écran, tel qu'un bouton ou un champ de texte, est appelé «widget». A tout moment, l'un des widgets appelé «focus» est mis en relief et répond au clavier. Plusieurs widgets vous permettent de sélectionner les parties qui sont mises en évidence en bleu foncé. Certains widgets virent au gris pour indiquer qu'ils sont désactivés.</Text> 
    2121<Text id="7">On peut déplacer la souris, cliquer sur son bouton gauche (clic gauche) ou sur son bouton droit (clic droit) de façon tout à fait usuelle. Plusieurs éléments sont susceptibles d'être entraînés par glissement de la souris, son bouton gauche étant maintenu appuyé, et d'être ainsi déposés ailleurs en relâchant le bouton. Lorsqu'un élément est «glissé» sur une cible susceptible de l'accueillir, celle-ci change d'apparence.</Text> 
    2222<Text id="8">On utilise le clavier pour entrer des données dans les champs de texte. La touche [tab] permet de naviguer entre les différents champs.</Text> 
     
    8484<Text id="39a">Il y a plusieurs protocoles qui peuvent être utilisés pour télécharger des enregistrements, et ils sont énumérés en haut à gauche.</Text> 
    8585<Text id="39b"><b>Web :</b> télécharger des pages web et des fichiers via HTTP et FTP.</Text> 
    86 <Text id="39c"><b>OAI :</b> télécharger les fichiers de métadonnées d'un serveur OAI (Open Archives Initiative) .</Text> 
     86<Text id="39b-1"><b>MediaWiki:</b> télécharge des pages web et des fichiers via HTTP à partir d'un site web MediaWiki.</Text> 
     87<Text id="39c"><b>OAI :</b> télécharger des enregistrements de métadonnées (et faculativement des documents) d'un serveur OAI-PMH (Open Archives Initiative) .</Text> 
    8788<Text id="39d"><b>Z39.50 :</b> télécharger d'un serveur Z39.50 des notices MARC qui correspondent à un critÚre de recherche.</Text> 
    8889<Text id="39e"><b>SRW :</b> télécharger des enregistrements MARCXML qui correspondent à un critÚre de recherche depuis un serveur SRW.</Text> 
    8990<Text id="39f">Sélectionnez le protocole approprié en cliquant dessus dans la liste de gauche. La partie droite affiche les options disponibles pour le protocole de téléchargement sélectionné. Placer le pointeur de la souris sur une option pour savoir ce qu'elle fait : une infobulle apparaîtra. Certaines options sont «facultatives» : il faut alors cocher la case correspondante pour pouvoir utiliser l'option. D'autres sont «obligatoires» : il n'y a pas de case à cocher, une valeur doit être entrée pour que le téléchargement soit effectué.</Text> 
    9091<Text id="39g">Une fois que la configuration est créée, cliquer sur <AutoText key="glidict::Download.ServerInformation"/> pour vérifier la connexion au serveur et afficher des informations de base sur la page Web ou sur le serveur, puis cliquer sur <AutoText key="glidict::Mirroring.Download"/> pour commencer le téléchargement.</Text> 
    91 <Text id="39g-1">Il y a deux autres boutons : «Préférences», qui rejoint le panneau «Connexion» des préférences où les paramÚtres du proxy peuvent être modifiés ; et «Effacer la mémoire cache», qui supprime tous les fichiers téléchargés précédemment. Vous devrez fournir des informations sur le proxy si vous utilisez un serveur mandataire (proxy) pour vous connecter à l'Internet. Si une authentification est nécessaire quand un téléchargement est en cours de traitement, le serveur mandataire (proxy) va demander un nom d'utilisateur et un mot de passe. L'Interface Bibliothécaire ne stocke pas les mots de passe entre les sessions.</Text> 
    92 <Text id="40">Les fichiers sont téléchargés dans un dossier nommé <AutoText key="glidict::Tree.DownloadedFiles"/> (qui n'est présent que quand le téléchargement est autorisé), et peuvent être utilisés dans toute collection. Les fichiers portent le nom de leur URL web complÚte (pour ceux téléchargés du web) ou d'une combinaison entre URL et valeurs générées par les options (pour d'autres types de téléchargement). Un nouveau dossier est créé pour chaque site hÃŽte, suivi par d'autres dossiers pour chaque élément du chemin. Cela permet de s'assurer que chaque fichier a un chemin distinct.</Text> 
    93 <Text id="42">La liste de téléchargement contient une entrée pour chaque élément téléchargé. Chaque entrée affiche une zone de texte qui donne les détails du processus et une barre qui mesure la progression de la tâche en cours. Trois boutons apparaissent à la droite de chaque entrée. «Pause» est employé pour arrêter temporairement un téléchargement. «Voir l'historique» ouvre une fenêtre affichant l'historique du téléchargement. «Fermer» termine le téléchargement et enlÚve l'élément de la liste.</Text> 
     92<Text id="39g-1">Il y a deux autres boutons : <AutoText key="glidict::Mirroring.Preferences"/>, qui rejoint le panneau «Connexion» des Préférences où les paramÚtres du proxy peuvent être modifiés ; et  <AutoText key="glidict::Mirroring.ClearCache"/>, qui supprime tous les fichiers téléchargés précédemment. Vous devrez fournir des informations sur le proxy si vous utilisez un serveur mandataire (proxy) pour vous connecter à l'Internet. Si une authentification est nécessaire quand un téléchargement est en cours de traitement, le serveur mandataire (proxy) va demander un nom d'utilisateur et un mot de passe. L'Interface Bibliothécaire ne stocke pas les mots de passe entre les sessions.</Text> 
     93<Text id="40">Les fichiers sont téléchargés dans un dossier nommé <AutoText key="glidict::Tree.DownloadedFiles"/> (qui n'est présent que quand le téléchargement est autorisé), et peuvent être utilisés dans toute collection. Les fichiers portent le nom de leur URL web complÚte (pour ceux téléchargés du web et des serveurs MediaWiki) ou d'une combinaison entre URL et valeurs générées par les options (pour d'autres types de téléchargement). Un nouveau dossier est créé pour chaque site hÃŽte, suivi par d'autres dossiers pour chaque élément du chemin. Cela permet de s'assurer que chaque fichier ait un chemin distinct.</Text> 
     94<Text id="42">La liste de téléchargement contient une entrée pour chaque élément téléchargé. Chaque entrée affiche une zone de texte qui donne les détails du processus et une barre qui mesure la progression de la tâche en cours. Trois boutons apparaissent à la droite de chaque entrée. <AutoText key="glidict::Mirroring.DownloadJob.Pause"/> est employé pour arrêter temporairement un téléchargement. <AutoText key="glidict::Mirroring.DownloadJob.Log"/> ouvre une fenêtre affichant l'historique du téléchargement. <AutoText key="glidict::Mirroring.DownloadJob.Close"/> termine le téléchargement et enlÚve la tâche de la liste.</Text> 
    9495</Section> 
    9596</Section> 
     
    132133</Title> 
    133134<Text id="62">Les fichiers peuvent être copiés dans la collection par glisser-déposer. Le pointeur prend la forme de l'élément sélectionné (ou affiche le nombre d'éléments si la sélection en comprend plus d'un). Déposer la sélection dans l'arborescence de la collection pour les y copier (si la source est l'arborescence de l'espace de travail) ou les déplacer à l'intérieur de la collection (si la source est l'arborescence de la collection).</Text> 
    134 <Text id="63">Lorsque plusieurs fichiers sont copiés, ils sont tous placés dans le dossier cible au même niveau, quelle que soit la structure du dossier qui les contenait avant. Si vous copiez un second fichier avec le même nom dans le même dossier, on vous demande si le premier fichier doit être écrasé. Si la réponse est non, le fichier ne sera pas copié, mais les autres le seront. Pour annuler les autres copies, cliquer sur le bouton «Arrêt».</Text> 
     135<Text id="63">Lorsque plusieurs fichiers sont copiés, ils sont tous placés dans le dossier cible au même niveau, quelle que soit la structure du dossier qui les contenait avant. Si vous copiez un fichier avec le nom d'un fichier qui existe déjà dans le dossier cible, on vous demande si le premier fichier doit être écrasé. Si la réponse est non, le fichier ne sera pas copié, mais les autres le seront. Pour annuler les autres copies, cliquer sur le bouton «Arrêt».</Text> 
    135136<Text id="64">Seuls les éléments prioritaires dans une sélection sont déplacés. Un dossier est prioritaire relatif à son contenu. On ne peut pas sélectionner en même temps le contenu d'un dossier et le dossier lui-même.</Text> 
    136137<Text id="65">Lorsqu'un fichier est ajouté, l'Interface Bibliothécaire cherche les dossiers sources des fichiers auxiliaires contenant les métadonnées qui lui sont assignées à l'origine et, s'il en trouve, commence à les importer. Au fur et à mesure que l'opération se poursuit, il peut être demandé (éventuellement plusieurs fois) de fournir des informations complémentaires pour ajuster la métadonnée aux jeux de métadonnées de la collection. Ces confirmations sont décrites dans la section <Reference target="importingpreviouslyassignedmetadata"/>. Pour une explication plus détaillée de l'association de métadonnées avec les fichiers, lire le chapitre 2 du Guide de développement de Greenstone -- «Exploitez vos documents au maximum».</Text> 
    137 <Text id="65a">Vous pouvez aussi ajouter un document "factice" à la collection par un clic droit dans l'arborescence de la collection ou sur un dossier, et en sélectionnant "Nouveau document vide". Cette opération va créer un fichier vide à laquelle les métadonnées peuvent être affectés. Le fichier peut être remplacé par un "vrai" fichier ultérieurement.</Text> 
     138<Text id="65a">Vous pouvez aussi ajouter un document "factice" à la collection par un clic droit dans l'arborescence de la collection ou sur un dossier, et en sélectionnant <AutoText key="glidict::CollectionPopupMenu.New_Dummy_Doc"/>. Cette opération va créer un fichier vide à laquelle les métadonnées peuvent être affectés. Le fichier peut être remplacé par un "vrai" fichier ultérieurement.</Text> 
    138139</Section> 
    139140<Section name="replacingfiles"> 
     
    141142<Text id="65b">Renommage et remplacement des fichiers</Text> 
    142143</Title> 
    143 <Text id="65c">Les fichiers peuvent être renommés en cliquant sur le bouton droit de la souris et en sélectionnant «Renommer» dans la liste. Entrez le nouveau nom et cliquez sur «OK». </Text> 
    144 <Text id="65d">On peut remplacer des fichiers dans la collection : clic doit sur le fichier à remplacer puis choisir «Remplacer». Un navigateur de fichiers s'ouvre : naviguer vers le document à ajouter et cliquer sur «Ouvrir». Le nouveau document remplace alors l'ancien dans la collection, et les métadonnées associées à l'ancien document sont transférées vers le nouveau document. Ceci est particuliÚrement utile pour remplacer les documents vides (fichiers nuls) par les vrais.</Text> 
     144<Text id="65c">Un fichier peut être renommé en cliquant droit sur son nom et en sélectionnant <AutoText key="glidict::CollectionPopupMenu.Rename"/> dans la liste. Entrez le nouveau nom et cliquez sur «OK». </Text> 
     145<Text id="65d">On peut remplacer des fichiers dans la collection : clic doit sur le fichier à remplacer puis choisir <AutoText key="glidict::CollectionPopupMenu.Replace"/>. Un navigateur de fichiers s'ouvre : naviguer vers le document à ajouter et cliquer sur «Ouvrir». Le nouveau document remplace alors l'ancien dans la collection, et les métadonnées associées à l'ancien document sont transférées vers le nouveau document. Ceci est particuliÚrement utile pour remplacer les documents vides (fichiers nuls) par les vrais.</Text> 
     146<Text id="65e">Certains types de fichiers sont convertis en HTML par les logicels des tiers au moment de l'importation, par exemple, Word, Excel, PDF
 Le HTML produit à l'importation peut ne pas être trÚs bien formaté. Pour ces documents il y a une autre option clic droit : <AutoText key="glidict::Menu.Replace_SrcDoc_With_HTML"/>. Sélectionner cette option a pour effet que le fichier d'origine sera remplacé dans la collection par la version HTML, ainsi rendu modifiable.</Text> 
    145147</Section> 
    146148<Section name="removingfiles"> 
     
    155157<Text id="exm-1">«Eclater» les fichiers de métadonnées  </Text> 
    156158</Title> 
    157 <Text id="exm-2">Les métadonnées issues de bases de données telles que MARC, CDS / ISIS, BibTex, Refer et ProCite peuvent être importés dans Greenstone, mais elles ne peuvent pas être consultées ou modifiées IMMEDIATEMENT dans l'Interface Bibliothécaire. Pour consulter ou modifier toute métadonnée, vous pouvez «éclater» le fichier de la base dans l'Interface Bibliothécaire, pour que ces opérations deviennent possibles. Alternativement, vous pouvez, particuliÚrement si vous maintenez une application externe maître, retourner au programme qui a créé le fichier, effectuer vos corrections, et importer de nouveau la base.</Text> 
     159<Text id="exm-2">Les métadonnées issues de bases de données telles que MARC, OAI, CDS/ISIS, BibTex, Refer et ProCite peuvent être importés dans Greenstone, mais elles ne peuvent pas être consultées ou modifiées IMMEDIATEMENT dans l'Interface Bibliothécaire. Cependant, vous pouvez «éclater» le fichier de la base dans l'Interface Bibliothécaire pour que ces opérations deviennent possibles. Alternativement, vous pouvez, particuliÚrement si vous maintenez une application externe maître, retourner au programme qui a créé le fichier, effectuer vos corrections, et importer de nouveau la base.</Text> 
    158160<Text id="exm-3">«Eclater» un fichier de base de données le divise en enregissements individuels, chacun avec métadonnées visibles et modifiables. Ce processus est irréversible: l'original du fichier de métadonnées est supprimé.</Text> 
    159 <Text id="exm-4">Les fichiers «éclatables» ont une icÃŽne verte dans l'Arboresence de la collection . Pour en éclater un, clic droit puis sélectionner «Eclater la base de données de métadonnées». Une fenêtre secondaire affiche des options du processus d'éclatement. La premiÚre option («plugiciel»), précise le plugiciel à utiliser pour éclater la base. Dans la plupart des cas, un seul plugiciel traite un type de fichier donné, mais dans certains cas, quand différents types de fichiers partagent la même extension de nom de fichier, il peut y avoir deux plugiciels qui traitent les fichiers avec cette extension. L'option «nput_encoding» peut être utilisée pour spécifier l'encodage de la base de données. L'option «metadata_set» spécifie quel jeu de métadonnées doit être enrichi des nouveaux champs générés par l'éclatement. Si rien n'est spécifié, il vous est demandé que faire avec chaque nouveau champ de la base de données : l'ajouter comme un nouvel élément d'un jeu de métadonnées existant, le fusionner avec un autre élément, ou l'ignorer.</Text> 
     161<Text id="exm-4">Les fichiers «éclatables» ont une icÃŽne verte dans l'Arboresence de la collection . Pour en éclater un, clic droit puis sélectionner <AutoText key="glidict::Menu.Explode_Metadata_Database"/>. Une fenêtre secondaire affiche des options du processus d'éclatement. L'option «plugiciel» précise le plugiciel à utiliser pour éclater la base. Dans la plupart des cas, un seul plugiciel traite un type de fichier donné, mais dans certains cas, quand différents types de fichiers partagent la même extension de nom de fichier, il peut y avoir deux plugiciels qui traitent les fichiers avec cette extension. L'option «input_encoding» peut être utilisée pour spécifier l'encodage de la base de données. L'option «metadata_set» spécifie quel jeu de métadonnées doit être enrichi des nouveaux champs générés par l'éclatement. Si rien n'est spécifié, il vous est demandé que faire avec chaque nouveau champ de la base de données : l'ajouter comme un nouvel élément d'un jeu de métadonnées existant, le fusionner avec un autre élément, ou l'ignorer.</Text> 
    160162<Text id="exm-5">Lorsqu'un fichier est éclaté, un nouveau document vide est créé pour chaque enregistrement, et les métadonnées de l'enregistrement sont attribuées au document. Les documents sont nommées en utilisant des numéros tels que 000001.nul, 000002.nul etc... Si l'option «document_field»  est définie (avec un nom de champ de base de données), la valeur de ce champ, s'il est présent, est utilisée pour le nom du fichier. Le processus de l'éclatement tente également de télécharger le fichier et de l'utiliser à la place d'un fichier vide. Les options «document_prefix» et «document_suffix»  peuvent être utilisées pour fabriquer une URL ou le chemin du fichier à partir de la valeur du document_field. L'option «records_per_folder» peut être utilisée pour regrouper en sous-dossiers les enregistrements éclatés. Si la base de données est trÚs fournie, l'utilisation de cette option permettra d'accélérer la modification ultérieure de métadonnées.</Text> 
    161163<Text id="exm-6">La possibilité d'éclater un fichier est déterminée par son extension. Dans certains cas, un fichier peut être identifié comme «éclatable» alors que ce n'est pas le cas, s'il a la même extension qu'un fichier réellement «éclatable». Par exemple, le plugiciel ProCite traite les fichiers avec une extension .txt, mais la plupart des fichiers .txt sont des fichiers texte ordinaires, et non des fichiers ProCite.</Text> 
     
    167169<Text id="70">Le "Filtrage" des arborescences de la collection et de l'espace de travail permet de réduire la recherche de fichiers spécifiques.</Text> 
    168170<Text id="71">Le menu déroulant «Montrer les fichiers» au bas de chaque arborescence montre une liste de filtres prédéfinis, tels «Images». Le choix du filtre cache temporairement tous les autres fichiers de l'arborescence. Pour restaurer l'arborescence totale, changer le filtre en «Tous les fichiers». Ces opérations n'altÚrent pas la collection, ni n'affectent les dossiers dans l'arborescence.</Text> 
    169 <Text id="72">On peut spécifier un filtre personnalisé en saisissant un modÚle assorti aux fichiers visés (en modes Spécialistes de SystÚmes Bibliothécaires et Expert seulement). Utiliser le systÚme standard d'abréviations de fichiers telles que «*.*» ou «*.doc» (* correspond à tous les caractÚres).</Text> 
     171<Text id="72">On peut spécifier un filtre personnalisé en saisissant un modÚle assorti aux fichiers visés (en modes Bibliothécaire et Expert seulement). Utiliser le systÚme standard d'abréviations de fichiers telles que «*.*» ou «*.doc» (* correspond à tous les caractÚres).</Text> 
    170172</Section> 
    171173</Section> 
     
    181183<Text id="76">Utilisez la vue <AutoText key="glidict::GUI.Enrich"/> pour attribuer des métadonnées aux documents de la collection. Une métadonnée est une donnée servant à définir ou à décrire une autre donnée -- habituellement le titre, l'auteur, la date de création, etc... Chaque élément de métadonnées a deux parties : <AutoText key="glidict::Metadata.Element"/> indique le type d'élément (par exemple auteur), et <AutoText key="glidict::Metadata.Value"/> qui donne la valeur de cet élément de métadonnées (par exemple le nom de l'auteur).</Text> 
    182184<Text id="77">Sur la gauche de la vue <AutoText key="glidict::GUI.Enrich"/> il y a l'Arborescence de la collection. Toutes les fonctions opérant sur l'Arborescence de la collection dans la vue <AutoText key="glidict::GUI.Gather"/> sont également disponibles ici. A droite, il s'agit de la Table de métadonnées, qui affiche les métadonnées pour tout fichier ou dossier sélectionné dans l'Arborescence de la collection. Les colonnes sont nommées en noir en haut de colonne, et peuvent être redimensionnées en faisant glisser la ligne de séparation. Si plusieurs fichiers ou dossiers sont sélectionnés, un texte en noir indique que la valeur est commune à tous les éléments sélectionnés, tandis qu'un texte en gris indique le contraire. La modification des valeurs en gris affecte seulement les documents auxquels ces valeurs ont été attribués. Toute nouvelle valeur saisie sera ajoutée à tous les éléments sélectionnés.</Text> 
    183 <Text id="78">Une icÃŽne représentant un dossier peut apparaître à cÃŽté de certaines entrées de métadonnées. Ceci indique que les valeurs ont été héritées d'un dossier parent. Les métadonnées héritées ne peuvent être modifiées ou supprimées, mais seulement ajoutées ou éliminées. Cliquez sur l'icÃŽne du dossier pour aller immédiatement au dossier où la métadonnée est affectée.</Text> 
     185<Text id="78">Une icÃŽne représentant un dossier peut apparaître à cÃŽté de certaines entrées de métadonnées. Ceci indique que les valeurs ont été héritées d'un dossier parent (ou ancêtre). Les métadonnées héritées ne peuvent être modifiées ou supprimées, mais seulement complétées. Cliquez sur l'icÃŽne du dossier pour aller immédiatement au dossier où la métadonnée est affectée.</Text> 
    184186<Text id="79">Si vous cliquez sur un élément de métadonnées du tableau, celui-ci affiche les valeurs existantes pour l'élément dans la zone <AutoText key="glidict::EnrichPane.ExistingValues" args="..."/> au-dessous du tableau. Cette "Arborescence de valeurs" peut être développée ou réduite. C'est une liste qui, de façon usuelle, affiche toutes les valeurs précédemment saisies pour un élément sélectionné. En cliquant sur une entrée, on  la place automatiquement dans le champ valeur. Inversement, en tapant une donnée dans le champ valeur, on sélectionne dans l'Arborescence de valeurs l'élément qui débute avec les caractÚres saisis. Appuyer sur [Tab] accepte automatiquement la valeur sélectionnée.</Text> 
    185187<Text id="80">Les valeurs de métadonnées peuvent être organisées en hiérarchie. Ceci est visible dans l'Arborescence de valeurs, en utilisant des dossiers pour définir les niveaux internes. Les valeurs hiérarchiques peuvent être saisies en utilisant le caractÚre "|" pour séparer les niveaux. Par exemple, "Carte|Rouge|Carreau|Sept" peut être utilisé dans une hiérarchie qui représente un jeu de cartes. Cela permet le regroupement des valeurs. Les groupes de valeurs peuvent aussi être attribués comme métadonnées aux documents.</Text> 
     
    191193</Title> 
    192194<Text id="83">Les séries d'éléments de métadonnées prédéfinis sont appelées «jeux de métadonnées». «Dublin Core» en est un exemple. Quand on ajoute un jeu de métadonnées à la collection, les éléments de ce jeu peuvent être sélectionnés. On peut avoir plus d'un jeu de métadonnées ; pour éviter des télescopages de nom, une abréviation qui identifie le jeu de métadonnées est accolée au nom de l'élément. Par exemple l'élement «Créateur» de Dublin Core devient «dc.Creator». Les jeux de métadonnées sont sauvegardés dans le dossier de métadonnées de l'Interface Bibliothécaire avec le suffixe «.mds».</Text> 
    193 <Text id="84">Quand on crée une nouvelle collection, le jeu de métadonnées Dublin Core est ajouté par défaut. Il est possible de modifier les jeux de métadonnées utilisés dans une collection, en cliquant sur le bouton «Gérer les jeux de métadonnées...» au-dessous de l'Arborescence de la collection dans la vue «Enrichir». Ceci fait apparaître une nouvelle fenêtre pour gérer les jeux de métadonnées de la collection.</Text> 
    194 <Text id="84a">La liste «Jeux de métadonnées affectés» vous montre quels jeux sont actuellement utilisés par la collection.</Text> 
     195<Text id="84">Quand on crée une nouvelle collection, le jeu de métadonnées Dublin Core est ajouté par défaut. Il est possible de modifier les jeux de métadonnées utilisés dans une collection, en cliquant sur le bouton <AutoText key="glidict::EnrichPane.ManageMetadataSets"/> au-dessous de l'Arborescence de la collection dans la vue «Enrichir». Ceci fait apparaître une nouvelle fenêtre pour gérer les jeux de métadonnées de la collection.</Text> 
     196<Text id="84a">La liste <AutoText key="glidict::MetadataSetDialog.Current_Sets"/> vous montre quels jeux sont actuellement utilisés par la collection.</Text> 
    195197<Text id="84b">Pour utiliser un autre jeu de métadonnées avec la collection chargée, cliquez sur «Ajouter...». Une fenêtre secondaire affiche les jeux de métadonnées que GLI reconnaît par défaut. Pour ajouter l'un d'eux, sélectionnez-le dans la liste et cliquez sur «Ajouter». Si vous avez défini votre propre jeu de métadonnées, vous pouvez utiliser le bouton «Parcourir» pour sélectionner le fichier dans votre systÚme de fichiers.</Text> 
    196198<Text id="84c">Pour créer un nouveau jeu de métadonnées, cliquez sur «Nouveau ...». Cette opération lance l'Editeur de jeux de métadonées de Greenstone, GEMS. Une premiÚre fenêtre vous invite à entrer le nom du jeu de métadonnées, l'espace de noms et la description. Vous pouvez également choisir de baser le nouveau jeu sur un jeu existant, dans ce cas il héritera de tous les éléments du jeu spécifié. Cliquez sur OK. La fenêtre principale liste les éléments du jeu de métadonnées sur le cÃŽté gauche, et certains attributs du jeu sur le cÃŽté droit. Si vous avez un jeu basé sur un jeu existant, un ou plusieurs éléments seront déjà affichés. En cliquant sur un élémént, les attributs de cet élément s’affichent dans la partie droite.</Text> 
    197199<Text id="84d">Pour ajouter un nouvel élément, clic droit sur le nom du jeu et choisissez «Ajouter un élément». Pour ajouter un nouveau sous-élément, clic droit sur l'élément et choisir «Ajouter un sous-élément». Éléments et sous-éléments peuvent être supprimées en sélectionnant «Supprimer un élément» dans le menu du clic droit.</Text> 
    198 <Text id="84e">Nota Bene : L'éditeur de jeux de métadonnées Greenstone GEMS peut être exécuté indépendamment de GLI en le sélectionnant dans le dossier Greenstone du menu Démarrer, ou en exécutant gens.sh ou gems.bat dans le dossier gli de votre installation Greenstone.</Text> 
     200<Text id="84e">Nota Bene : L'éditeur de jeux de métadonnées Greenstone GEMS peut être exécuté indépendamment de GLI en le sélectionnant dans le dossier Greenstone du menu Démarrer, ou en exécutant gems.sh ou gems.bat dans le dossier gli de votre installation Greenstone.</Text> 
    199201<Text id="84f">Parfois deux jeux de métadonnées peuvent avoir le même espace de noms, par exemple, le Dublin Core et Dublin Core qualifié utilisent l'espace de noms «dc». De tels jeux ne peuvent pas être utilisés dans une collection en même temps. Si vous essayez d'ajouter un jeu avec un espace de noms déjà utilisé par la collection, un avertissement s'affiche. Si vous continuez, le jeu existant sera supprimé et le nouveau ajouté. Toutes les valeurs de métadonnées déjà attribuées seront transférées au nouveau jeu si tant est que les éléments existent toujours.</Text> 
    200202<Text id="191">L'édition des jeux de métadonnées, ainsi que la création de nouveaux jeux, se font avec l'éditeur Greenstone de métadonnées (GEMS). En cliquant sur le bouton «Modifier...» vous lancez GEMS avec le jeu de métadonnées spécifié ouvert. Quand vous avez terminé la révision du jeu (comme décrit ci-dessus), sauvegardez le jeu (Fichier->Sauvegarder) et fermez GEMS.</Text> 
     
    266268</Title> 
    267269<Text id="122">Cette section décrit comment configurer les plugiciels de document que la collection utilise. Elle explique comment spécifier les plugiciels à utiliser, quels paramÚtres leur signifier et dans quel ordre ils se déroulent. Dans la vue «Paramétrer», cliquez sur «Plugiciels de document».</Text> 
    268 <Text id="123">Pour ajouter un plugiciel, sélectionnez-le à partir de la liste déroulante «Choisir le plugiciel à ajouter» située en bas de page et ensuite cliquez sur «Ajouter plugiciel». Une fenêtre dénommée «Veuillez configurer les arguments» apparaît; elle est décrite plus loin. Une fois la configuration du nouveau plugiciel achevée, il est ajouté à la fin de la liste «Plugiciels attribués». Veuillez noter qu'en mode Bibliothécaire, chaque plugiciel, à l'exception de UnknownPlug, ne peut apparaître qu'une seule fois dans la liste. Dans les modes plus avancés, un plugiciel peut apparaître plusieurs fois, pour ce faire il faut activer le paramÚtre process_exp.</Text> 
     270<Text id="123">Pour ajouter un plugiciel, sélectionnez-le à partir de la liste déroulante «Choisir le plugiciel à ajouter» située en bas de page et ensuite cliquez sur «Ajouter plugiciel». Une fenêtre dénommée «Veuillez configurer les arguments» apparaît; elle est décrite plus loin. Une fois la configuration du nouveau plugiciel achevée, il est ajouté à la fin de la liste «Plugiciels attribués». Veuillez noter qu'en général chaque plugiciel n'apparaît qu'une seule fois dans la liste. Cependant, un plugiciel peut apparaître plusieurs fois ; pour que ceci soit utile il faut normalement paramétrer différemment les occurrences multiples d'un plugiciel (par exemple en activant le paramÚtre process_exp, voir http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/enhanced_pdf.htm ).</Text> 
    269271<Text id="123aa">Pour voir une brÚve description d'un plugiciel, sélectionnez-le dans la liste déroulante «Choisir le plugiciel à ajouter», puis placez le curseur dessus. Une infobulle affichant la description apparaîtra.</Text> 
    270272<Text id="124">Pour enlever un plugiciel, sélectionnez-le dans la liste et cliquez sur «Supprimer plugiciel».</Text> 
     
    272274<Text id="126">Il existe plusieurs types de contrÃŽles. Certains sont des boîtes de dialogue et cliquer sur l'une ajoute l'option appropriée au plugiciel. Les autres sont des chaînes de textes avec une boîte de dialogue et un champ texte. Cliquez sur la boîte pour activer l'argument, ensuite saisissez le texte approprié dans la boîte (expression normale, chemin de fichier, etc...). Les autres sont des menus déroulants à partir desquels on peut sélectionner un élément parmi une série de valeurs déterminées. Pour apprendre ce qu'un argument peut faire, placez la souris sur son nom pendant un instant, une description apparaîtra.</Text> 
    273275<Text id="127">AprÚs avoir modifié la configuration, cliquez sur «OK» pour valider et fermer la boîte de dialogue, ou «Annuler» pour fermer la boîte de dialogue sans modifier les arguments du plugiciel.</Text> 
    274 <Text id="128">Les plugiciels dans la liste sont exécutés dans l'ordre et l'ordre peut être important. Il ne peut être changé qu'en mode Spécialiste ou Expert (voir <Reference target="preferences"/>).</Text> 
     276<Text id="128">Les plugiciels dans la liste sont exécutés dans l'ordre et l'ordre peut être important. Pour modifier cet ordre sélectionnez un plugiciel dans la liste et utilisez les boutons <AutoText key="glidict::CDM.Move.Move_Up"/> et <AutoText key="glidict::CDM.Move.Move_Down"/>.</Text> 
    275277</Section> 
    276278<Section name="searchindexes"> 
     
    291293<Text id="si-10">Celui qui est sélectionné par défaut sur la page de recherche est appelé «index par défaut». Ceci peut être défini en sélectionnant un index de la liste et en cliquant sur «Définir l'index par défaut». L'index par défaut est identifié par "[Index par défaut]" dans la liste «Index attribués». Si aucun index n'est défini par défaut, le premier index de la liste sera utilisé par défaut.</Text> 
    292294<Text id="si-11">Les noms présentés dans la liste déroulante d'index sur la page de recherche peuvent être définis dans le panneau <AutoText key="glidict::CDM.GUI.SearchMetadata"/> de la vue <AutoText key="glidict::GUI.Format"/> (voir <Reference target="searchmetadatasettings"/>).</Text> 
    293 <Text id="si-12">Pour les index MG et MGPP, il existe d'autres possibilités de contrÃŽler la maniÚre dont les index sont construits. «Ignorer terminaisons» et «Ignorer casse» peuvent être activés ou désactivés dans les index - s'ils ne sont pas activés, les options ne seront pas affichées sur la page des préférences de la collection. «Ignorer accents» est également disponible pour un index MGPP. Cela fonctionne d'une maniÚre similaire à «Ignorer casse», mais au lieu de faire correspondre les lettres majuscules et minuscules, les lettres avec diacritiques correspondent à ceux sans signes diacritiques.</Text> 
     295<Section name="searchindexoptions"> 
     296<Title> 
     297<Text id="sio-1">Options d'index de recherche</Text> 
     298</Title> 
     299<Text id="sio-2">Des options supplémentaires contrÃŽlent la construction des index. Celles-ci peuvent ne pas être disponibles pour un type d'index spécifque, alors elles apparaîtront grisées.</Text> 
     300<Text id="sio-3">Pour les index MG et MGPP, les options «Ignorer terminaisons» et «Ignorer casse» peuvent être activées ou désactivées. Si elles sont activées, les index permettant d'ignorer les terminaisons ou la casse seront créés, et l'utilisateur pourra choisir d'effectuer les recherches avec ou sans l'option concernée. Si elles sont inactives, les recherches prendront en compte la casse et les terminaisons, et les options de les ignorer ne seront pas affichées sur la page des préférences de la collection.</Text> 
     301<Text id="sio-4">«Ignorer accents» est également disponible pour un index MGPP. Cela fonctionne d'une maniÚre similaire à «Ignorer casse», mais au lieu de faire correspondre les lettres majuscules et minuscules, les lettres avec accents correspondent à celles sans accents. Pour les index Lucene, les accents sont toujours ignorés, aucun choix pour activer ou désactiver cette option ne sera présentée sur la page des préférences de la collection.</Text> 
     302<Text id="sio-5">Les textes en chinois, japonais ou coréen sont souvent écrits en caractÚres continus sans séparation des mots. Comme l'indexation dépend des espaces entre les mots dans le texte, l'absence d'espaces rend l'index inexploitable. Sélectionner l'option <AutoText key="glidict::CDM.IndexingManager.Separate_cjk"/> a pour effet d'inserer des espaces entre caractÚres voisins chinois/japonais/coréens dans le texte et dans les mots recherchés, pour qu'une recherche au niveau des caractÚres soit effectuée. </Text> 
     303</Section> 
    294304</Section> 
    295305<Section name="partitionindexes"> 
     
    299309<Text id="144">Les index sont construits à partir de sources de texte ou de métadonnées. Le domaine de recherche peut être affiné en partitionnant l'index soit par langue soit par un filtre choisi d'avance. Cette section décrit la procédure à suivre pour cela. Dans la vue «Paramétrer», cliquez sur «Index de partition». </Text> 
    300310<Text id="145">Le panneau «Index de partition» possÚde trois onglets : «Définir les Filtres», «Attribuer des partitions» et «Attribuer langues». Pour en savoir davantage sur les partitions, lisez les paragraphes sur les sous-collections et les sous-index au chapitre 2 du Guide du Développeur Greenstone.</Text> 
    301 <Text id="146">La fenêtre des Index de partition est disponible seulement en modes Spécialiste des SystÚmes Bibliothécaires et Expert (voir <Reference target="preferences"/>). Pour les collections sous MG, le nombre total de partitions générées est une combinaison de tous les index, des filtres de sous-collection et des langues choisies. Deux index avec deux filtres de sous-collection en deux langues donnent huit partitions d'index. Pour MGPP, tous les index sont créés dans un seul index physique, de sorte à ce qu’il n'y ait que quatre partitions d'index. Pour Lucene, le nombre d'index physiques dépend du nombre de niveaux assignés à la collection, donc un index par niveau. Dans le cas ci-dessus, un niveau donnerait donc quatre index physiques, tandis que deux niveaux en donneraient huit.</Text> 
     311<Text id="146">Pour les collections sous MG, le nombre total de partitions générées est une combinaison de tous les index, des filtres de sous-collection et des langues choisies. Deux index avec deux filtres de sous-collection en deux langues donnent huit partitions d'index. Pour MGPP, tous les index sont créés dans un seul index physique, de sorte à ce qu’il n'y ait que quatre partitions d'index. Pour Lucene, le nombre d'index physiques dépend du nombre de niveaux assignés à la collection, donc un index par niveau. Dans le cas ci-dessus, un niveau donnerait donc quatre index physiques, tandis que deux niveaux en donneraient huit.</Text> 
    302312<Section name="definefilters"> 
    303313<Title> 
     
    326336</Title> 
    327337<Text id="157">Cette section explique comment restreindre les index à des langues particuliÚres. On le fait en générant une partition par le biais de l'onglet «Attribuer langues» du panneau «Index de Partition».</Text> 
    328 <Text id="158">Pour ajouter une nouvelle partition de langue, sélectionnez l'onglet «Attribuer langues» afin de définir l'index correspondant. Sélectionnez la ou les langue(s) souhaitée(s) dans la liste «Langue à ajouter» et cliquez sur «Ajouter partition».</Text> 
     338<Text id="157-1">Les partitions de langues utilisent les métadonnées pour déterminer quels sont les documents écrits dans la langue spécifiée qui seront inclus dans la partition. Greenstone génÚre la métadonnée «ex.Language» pour la plupart des documents et celle-eci est la métadonnéé à utiliser par défaut. Cependant, ce choix peut être modifié en spécifiant l'élément de métadonnées approprié.</Text> 
     339<Text id="158">Pour ajouter une nouvelle partition de langue, sélectionnez la ou les langue(s) souhaitée(s) dans la liste «Langue à ajouter» et cliquez sur «Ajouter partition».</Text> 
    329340<Text id="158a">Pour modifier une partition existante, sélectionnez-la dans la liste «Partitions de langue attribuées», modifiez les langues sélectionnées dans la liste «Langue à ajouter» au-dessous, puis cliquez sur "Remplacer la partition".</Text> 
    330341<Text id="159">Pour supprimer une partition de langue, sélectionnez-la dans la liste «Partitions de langue attribuées» et cliquez sur «Supprimer partition». </Text> 
     
    365376<Text id="199a">Erreurs lors de la construction d'une collection</Text> 
    366377</Title> 
    367 <Text id="199b">Parfois, les choses tournent mal pendant la construction. Peut-être que certains fichiers n'ont pas pu être traités: le reste de la collection se construit bien, et peut être prévisualisée, mais certains documents sont absents. Ou la totalité de la collection n'a pu être construite correctement et dans ce cas un message indique <AutoText key="glidict::CollectionManager.Cannot_Create_Collection"/>. Lorsque cela se produit, il peut être utile de passer la GLI en mode Expert (Fichier -> Préférences -> Mode, voir <Reference target="preferences"/>), de définir l'option de construction «verbosity» au niveau 5, et de reconstruire la collection, pour voir s'il ya des messages d'erreur supplémentaires.</Text> 
     378<Text id="199b">Parfois, les choses tournent mal pendant la construction. Peut-être que certains fichiers n'ont pas pu être traités : le reste de la collection se construit bien, et peut être prévisualisée, mais certains documents sont absents. Ou la totalité de la collection n'a pu être construite correctement et dans ce cas un message indique <AutoText key="glidict::CollectionManager.Cannot_Create_Collection"/> Lorsque cela se produit, il peut être utile de passer la GLI en mode Expert (Fichier -> Préférences -> Mode, voir <Reference target="preferences"/>), de définir les options «verbosity» pour l'importation et pour la construction au niveau 5, et de reconstruire la collection, pour voir s'il ya des messages d'erreur supplémentaires.</Text> 
    368379</Section> 
    369380<Section name="expertbuilding"> 
     
    375386<Text id="201a">Pour plus d'informations sur l'importation et la construction lire le chapitre 1 du Guide du développeur Greenstone -- Comprendre le processus de construction d'une collection.</Text> 
    376387</Section> 
     388<Section name="scheduledbuilding"> 
     389<Title> 
     390<Text id="sched-1">La programmation de la construction des collections</Text> 
     391</Title> 
     392<Text id="sched-2">La programmation de la construction des collections est possible en mode Expert. Un paramétrage est nécessaire pour ce faire ; voir  http://wiki.greenstone.org/wiki/index.php/Scheduled_Collection_Building_from_the_Librarian_Interface. L'onglet <AutoText key="glidict::CreatePane.Schedule"/> sur le cÃŽté gauche de la vue Créer présente une liste d'options qui contrÃŽlent le processus de programmation. L'option "programmer" doit être sélectionnée pour entreprendre la programmation. Les autres options concernent : la fréquence de construction ; le choix d'ajouter une nouvelle programmation, de mettre à jour une programmation existante, ou de supprimer la programmation existante ; et les détails d'adresse email si des messages de confirmation par courrier électronique sont souhaités.</Text> 
     393</Section> 
    377394</Section> 
    378395<Section name="formattingacollection"> 
     
    385402<Text id="fc-3">La vue «Formater»</Text> 
    386403</Title> 
    387 <Text id="fc-4">Cette section vous décrit la vue "Formater" et explique comment naviguer entre les différents panneaux.</Text> 
     404<Text id="fc-4">Cette section présente la vue «Formater».</Text> 
    388405<Text id="fc-5">Avec l'Interface Bibliothécaire vous pouvez configurer la présentation de la collection pour l'utilisateur. Les options de configuration sont divisées en plusieurs sections, chacune associée à un type de personnalisation.</Text> 
    389406<Text id="fc-6">Sur la gauche se trouve une liste de paramÚtres et sur la droite les commandes associées à chacun. Pour activer et modifier un paramÚtre, cliquez dans la case à cÃŽté de son nom dans la liste.</Text> 
     
    403420</Title> 
    404421<Text id="fc-s2">Cette section explique comment configurer l'affichage du texte dans les listes déroulantes de la page de recherche. Dans la vue «Formater», cliquez sur «Recherches».</Text> 
    405 <Text id="fc-s3">Ce panneau contient un tableau énumérant chaque index de recherche. Ici, vous pouvez saisir les textes qui seront utilisés comme noms des éléments qui apparaîtront dans les listes déroulantes de la page de recherche. Ce panneau vous permet de définir le texte pour une seule langue, celle utilisée pour l'interface de GLI. Pour traduire ces noms dans d'autres langues, utilisez le panneau «Traduire Texte» de la vue «Formater» (voir <Reference target="translatetext"/>).</Text> 
     422<Text id="fc-s3">Ce panneau contient un tableau énumérant chaque index de recherche, niveau d'indexation et partition. Ici, vous pouvez saisir les textes qui seront utilisés comme noms des éléments qui apparaîtront dans les listes déroulantes de la page de recherche. Ce panneau vous permet de définir le texte pour une seule langue, celle utilisée pour l'interface de GLI. Pour traduire ces noms dans d'autres langues, utilisez le panneau «Traduire Texte» de la vue «Formater» (voir <Reference target="translatetext"/>).</Text> 
    406423</Section> 
    407424<Section name="formatstatements"> 
     
    445462<Text id="dm-1">Métadonnées du Déposant</Text> 
    446463</Title> 
    447 <Text id="dm-2">Le Déposant de Greenstone permet d'ajouter de nouveaux documents à une collection existante par l'intérmédiare d'une interface web. Cette section décrit le panneau Métadonnées du Déposant, dans lequel vous pouvez préciser les éléments de métadonnées à utiliser pour décrire les nouveaux documents à ajouter via le Déposant. Tout jeu de métadonnées qui est associé à la collection active sera disponible pour sélection. S'il n'y aucun jeu de métadonnées autre que le «Greenstone Extracted Metadata Set» associé à la collection, le «Dublin Core Metadata Set» est utilisé par défaut. Pour en savoir plus sur le Déposant, voir l'exercice tutoriel en ligne à adresse http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/depositor.htm. Dans la vue Format, cliquez sur «Métadonnées du Déposant».</Text> 
    448 <Text id="dm-3">Le panneau Métadonnées du Déposant affiche une liste d'éléments de métadonnées disponsibles. S'il y a plus d'un jeu de métadonnées associé à la collection, des jeux voisins sont affichés en couleurs différentes. Si vous placez la souris sur un élément de métadonnée, une infobulle contenant sa description s'affichera.</Text> 
    449 <Text id="dm-4">Cochez ceux que vous voulez utiliser pour décrire les nouveaux documents à déposer via le Déposant. Une liste déroulante avec deux options appaîtra juste au-dessous de chaque élément coché. Ceci permet de préciser le type de zone d'entrée à afficher dans l'interface web. «text» signifie qu'un cadre acceptant une seule ligne de texte sera affiché, tandis que «textarea» signifie qu'un cadre multiligne sera affiché. Selectionnez le type de zone approprié à chaque champ.</Text> 
    450 <Text id="dm-5">Un élément au moins de métadonnées doit être sélectionné. S'il n'y a qu'un élément sélectionné, le décocher déclenchera un message d'avertissement : <AutoText key="glidict::CDM.DepositorMetadataManager.Warning"/>.</Text> 
     464<Text id="dm-2">Le Déposant de Greenstone permet d'ajouter de nouveaux documents à une collection existante par l'intérmédiare d'une interface web. Cette section décrit le panneau Métadonnées du Déposant, dans lequel vous pouvez préciser les éléments de métadonnées à utiliser pour décrire les nouveaux documents à ajouter via le Déposant. Tout jeu de métadonnées qui est associé à la collection active sera disponible pour sélection. S'il n'y aucun jeu de métadonnées autre que le «Greenstone Extracted Metadata Set» associé à la collection, le «Eléments de métadonnées du Dublin Core» est utilisé par défaut. Pour en savoir plus sur le Déposant, voir l'exercice tutoriel en ligne à adresse http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/depositor.htm. Dans la vue Format, cliquez sur «Métadonnées du Déposant».</Text> 
     465<Text id="dm-3">Le panneau Métadonnées du Déposant affiche une liste d'éléments de métadonnées disponsibles. S'il y a plus d'un jeu de métadonnées associé à la collection, des jeux voisins sont affichés en couleurs différentes. Si vous placez la souris sur un élément de métadonnées, une infobulle contenant sa description s'affichera.</Text> 
     466<Text id="dm-4">Cochez ceux que vous voulez utiliser pour décrire les nouveaux documents à déposer via le Déposant. Une liste déroulante avec deux options appaîtra à cÃŽté de chaque élément coché. Ceci permet de préciser le type de zone d'entrée à afficher dans l'interface web. «text» signifie qu'un cadre acceptant une seule ligne de texte sera affiché, tandis que «textarea» signifie qu'un cadre multiligne sera affiché. Selectionnez le type de zone approprié à chaque champ.</Text> 
     467<Text id="dm-5">Un élément au moins de métadonnées doit être sélectionné. S'il n'y a qu'un élément sélectionné, le décocher déclenchera un message d'avertissement : <AutoText key="glidict::CDM.DepositorMetadataManager.Warning"/></Text> 
    451468</Section> 
    452469</Section> 
     
    461478</Title> 
    462479<Text id="205">Cette section explique le panneau des préférences, auquel on accÚde en ouvrant «Fichier» -> «Préférences». </Text> 
    463 <Text id="206">Le panneau des préférences s'ouvre en affichant l'onglet «Général». La premiÚre option est un champ texte pour saisir votre adresse e-mail. Ceci sera utilisé pour les éléments de métadonnées «créateur» et «responsable maintenance» de la collection. L'option suivante est une liste déroulante des langues dans lesquelles l'interface bibiothécaire peut être affichée. Si on change le dictionnaire par le choix d'une autre langue dans la liste, il faut redémarrer l'Interface Bibliothécaire pour charger les chaînes de la nouvelle langue à partir du dictionnaire.</Text> 
     480<Text id="206">Le panneau des préférences s'ouvre en affichant l'onglet «Général». La premiÚre option est un champ texte pour saisir votre adresse e-mail. Ceci sera utilisé pour les éléments de métadonnées «créateur» et «responsable maintenance» de la nouvelle collection. L'option suivante est une liste déroulante des langues dans lesquelles l'interface bibiothécaire peut être affichée. Si on change la langue par le choix d'une autre dans la liste, l'Interface Bibliothécaire redémarrera pour charger la nouvelle langue. Un champ texte pour spécifier la police est aussi présenté : un bon choix pour afficher du texte en Unicode est "Arial Unicode MS, BOLD, 14".</Text> 
    464481<Text id="207">Si on coche «Visualiser les métadonnées extraites», les différents contrÃŽles relatifs aux métadonnées affichent toujours toutes les métadonnées qui ont été extraites automatiquement des documents. Lorsqu'on le désélectionne, ces métadonnées sont cachées (bien qu'elles restent disponibles pendant la constitution de la collection, et dans la collection Greenstone finale). Si on coche «Montrer les tailles des fichiers», la taille du fichier apparaît à cÃŽté de chaque fichier dans l'Espace de travail et dans les Arborescences de fichiers des collections dans les vues Rassembler et Enrichir.</Text> 
    465 <Text id="208">Le onglet «Mode» est utilisé pour contrÃŽler le niveau du détail dans l'interface. Dans sa configuration la plus élémentaire, «Assistant Bibliothécaire», la vue «Paramétrer» est désactivée, les arguments qui requiÚrent des expressions réguliÚres sont cachés, et la construction de la collection produit un historique minimal d'évÚnements. En revanche, la configuration la plus avancée, «Expert», donne l'accÚs à toutes les fonctionnalités de paramétrage, y compris l'ordonnancement des plugiciels et les arguments d'expressions réguliÚres; elle permet aussi l'enregistrement dans l'historique l'intégralité des messages générés lors de la construction de la collection. Pour sélectionner ou voir le descriptif d'un mode, cliquez sur le bouton radio situé à cÃŽté du mode qui vous intéresse. Vous pouvez contrÃŽler rapidement le mode dans lequel vous vous trouvez en regardant la barre de titre de l'Interface Bibliothécaire.</Text> 
     482<Text id="208">Le onglet «Mode» est utilisé pour contrÃŽler le niveau du détail dans l'interface. Dans sa configuration la plus élémentaire, «Assistant Bibliothécaire», les vues «Paramétrer» et «Formater" sont désactivées. L'utilisateur peut ajouter/enlever des documents, ajouter/modifier des métadonnées, et reconstruire la collection. La vue «Créer» est présentée en forme simple. Le mode suivant, «Bibliothécaire"», donne accÚs à toutes les fonctions de paramétrage et de formatage, mais avec la forme simple de la vue «Créer». Le mode le plus avancé, «Expert», donne l'accÚs à la vue «Créer» entiÚre, et permet l'enregistrement dans les historiques de l'intégralité des messages générés lors de la construction de la collection. Pour sélectionner ou voir le descriptif d'un mode, cliquez sur le bouton radio situé à cÃŽté du mode qui vous intéresse. Vous pouvez contrÃŽler rapidement le mode dans lequel vous vous trouvez en regardant la barre de titre de l'Interface Bibliothécaire.</Text> 
    466483<Text id="210">L'onglet «Connexion» permet de modifier le chemin vers le serveur de bibliothÚque local basé sur Greenstone et utilisé dans l'aperçu des collections. Vous pouvez aussi préciser le proxy de connexion Internet (c.a.d. pour télécharger les fichiers; voir la section <Reference target="downloadingfiles"/> pour les details). Cochez la case pour une connexion proxy et donnez l'adresse du proxy et son numéro de port. La connexion proxy sera établie aprÚs fermeture du panneau des préférences.</Text> 
    467484<Text id="211">En cours de session, l'Interface Bibliothécaire peut délivrer des messages d'avertissement qui donnent des informations sur des conséquences éventuellement imprévues d'une action. On peut désactiver ces messages en cochant la case «Ne pas afficher cet avertissement de nouveau». On peut réactiver les messages d'avertissement en utilisant l'onglet «Avertissements». Cochez les cases situées à cÃŽté des messages d'avertissement que vous souhaitez voir de nouveau. </Text> 
     
    482499</Title> 
    483500<Text id="exp-2">Greenstone peut exporter le contenu et/ou les métadonnées d'une collection en plusieurs formats standards, y compris METS, DSpace et MARCXML.</Text> 
    484 <Text id="exp-3">Pour exporter une ou plusieurs collections, ouvrez le menu "Fichier" et choisissez "Exporter...". Vous pouvez choisir le format d'exportation en le sélectionnant dans la liste déroulante "Exporter vers". Spécifiez un nom pour le répertoire dans lequel vous voulez placer les fichiers exportés, les fichiers finissent dans &lt;chemin à greenstone&gt; / tmp / exported_xxx, où xxx est le nom que vous avez spécifié. Sélectionnez une ou plusieurs collections dans la liste des collections disponibles, puis cliquez sur "Exporter la/les collection(s)".</Text> 
     501<Text id="exp-3">Pour exporter une collection, ouvrez le menu "Fichier" et choisissez "Exporter...". Vous pouvez choisir le format d'exportation en le sélectionnant dans la liste déroulante "Exporter vers". Spécifiez un nom pour le répertoire dans lequel vous voulez placer les fichiers exportés, les fichiers finissent dans &lt;chemin à greenstone&gt; / tmp / exported_xxx, où xxx est le nom que vous avez spécifié. Sélectionnez une collection dans la liste des collections disponibles, puis cliquez sur "Exporter la collection".</Text> 
    485502<Text id="exp-4">Il existe d'autres options spécifiques aux différents formats. Dans le but de personnaliser le format de sortie, vous pouvez spécifier les fichiers XSLT qui seront appliqués au(x) document(s) XML résultant(s). L'exportation en MARCXML utilise un fichier de correspondance («mapping») pour faire correspondre les métadonnées Greenstone aux champs MARC. Le fichier de correspondance par défaut traite uniquement les métadonnées Dublin Core. Vous pouvez spécifier un fichier de correspondance personnalisé pour être utilisé à la place.</Text> 
    486503</Section> 
  • gli/trunk/help/fr/help_index.xml

    r17081 r19518  
    11<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?> 
    2 <Document><Section name="introduction"><Title>Introduction</Title><Section name="ofmiceandmenus"><Title>A propos de la souris et des menus</Title></Section><Section name="howtoavoidthisdocument"><Title>Comment éviter de lire ce document</Title></Section></Section><Section name="startingoff"><Title>Démarrage</Title><Section name="creatingacollection"><Title>Créer une nouvelle collection</Title></Section><Section name="savingacollection"><Title>Sauvegarder la collection</Title></Section><Section name="openingacollection"><Title>Ouvrir une collection existante</Title></Section><Section name="deletingcollections"><Title>Suppression des collections</Title></Section></Section><Section name="downloadingfiles"><Title>Téléchargement de fichiers d'Internet</Title><Section name="themirrorview"><Title>La vue «Téléchargement»</Title></Section></Section><Section name="collectingfiles"><Title>Collecter les fichiers pour votre collection</Title><Section name="thegatherview"><Title>La vue «Rassembler»</Title></Section><Section name="creatingshortcuts"><Title>Création d'un raccourci dans l'arbre de travail</Title></Section><Section name="creatingfolders"><Title>Créer des dossiers</Title></Section><Section name="addingfiles"><Title>Ajouter des fichiers</Title></Section><Section name="replacingfiles"><Title>Renommage et remplacement des fichiers</Title></Section><Section name="removingfiles"><Title>Supprimer des Fichiers</Title></Section><Section name="explodingfiles"><Title>«Eclater» les fichiers de métadonnées  </Title></Section><Section name="filteringthetree"><Title>Filtrer les arborescences</Title></Section></Section><Section name="enrichingacollection"><Title>Enrichir la collection avec des métadonnées</Title><Section name="theenrichview"><Title>La vue «Enrichir»</Title></Section><Section name="selectingmetadatasets"><Title>Sélectionner les jeux de métadonnées</Title></Section><Section name="appendingmetadata"><Title>Ajouter de nouvelles métadonnées</Title></Section><Section name="addingpreviouslydefinedmetadata"><Title>Ajouter des métadonnées prédéfinies</Title></Section><Section name="updatingmetadata"><Title>Modifier ou éliminer les métadonnées</Title></Section><Section name="reviewingmetadata"><Title>Passer en revue les métadonnées attribuées</Title></Section><Section name="importingpreviouslyassignedmetadata"><Title>Importer des métadonnées pré-attribuées</Title></Section></Section><Section name="designingacollection"><Title>Paramétrage de la collection</Title><Section name="thedesignview"><Title>La vue «Paramétrer»</Title></Section><Section name="plugins"><Title>Plugiciels de document</Title></Section><Section name="searchindexes"><Title>Index de recherche</Title></Section><Section name="partitionindexes"><Title>Index de partition</Title><Section name="definefilters"><Title>Définir les filtres</Title></Section><Section name="assignpartitions"><Title>Attribuer des partitions</Title></Section><Section name="assignlanguages"><Title>Attribuer langues </Title></Section></Section><Section name="classifiers"><Title>Classificateurs de navigation</Title></Section></Section><Section name="producingthecollection"><Title>Pour produire la collection</Title><Section name="thecreateview"><Title>La vue «Créer»</Title></Section><Section name="builderrors"><Title>Erreurs lors de la construction d'une collection</Title></Section><Section name="expertbuilding"><Title>La vue «Créer» en mode Expert</Title></Section></Section><Section name="formattingacollection"><Title>Personnalisation de l'apparence de la collection</Title><Section name="theformatview"><Title>La vue «Formater»</Title></Section><Section name="generalsettings"><Title>Général</Title></Section><Section name="searchmetadatasettings"><Title>Recherches</Title></Section><Section name="formatstatements"><Title>Caractéristiques de format</Title></Section><Section name="translatetext"><Title>Traduire texte</Title></Section><Section name="xcollectionsearching"><Title>Recherches à travers des collections</Title></Section><Section name="collectionspecificmacros"><Title>Macros spécifiques à la collection</Title></Section><Section name="depositormetadatasettings"><Title>Métadonnées du Déposant</Title></Section></Section><Section name="miscellaneous"><Title>Divers</Title><Section name="preferences"><Title>Préférences</Title></Section><Section name="fileassociations"><Title>Associations de fichiers</Title></Section><Section name="exporting"><Title>Exportation de collections à d'autres formats </Title></Section><Section name="exportingcollections"><Title>Exportation de collections vers CD/DVD</Title></Section></Section></Document> 
     2<Document><Section name="introduction"><Title>Introduction</Title><Section name="ofmiceandmenus"><Title>A propos de la souris et des menus</Title></Section><Section name="howtoavoidthisdocument"><Title>Comment éviter de lire ce document</Title></Section></Section><Section name="startingoff"><Title>Démarrage</Title><Section name="creatingacollection"><Title>Créer une nouvelle collection</Title></Section><Section name="savingacollection"><Title>Sauvegarder la collection</Title></Section><Section name="openingacollection"><Title>Ouvrir une collection existante</Title></Section><Section name="deletingcollections"><Title>Suppression des collections</Title></Section></Section><Section name="downloadingfiles"><Title>Téléchargement de fichiers d'Internet</Title><Section name="themirrorview"><Title>La vue «Téléchargement»</Title></Section></Section><Section name="collectingfiles"><Title>Collecter les fichiers pour votre collection</Title><Section name="thegatherview"><Title>La vue «Rassembler»</Title></Section><Section name="creatingshortcuts"><Title>Création d'un raccourci dans l'arbre de travail</Title></Section><Section name="creatingfolders"><Title>Créer des dossiers</Title></Section><Section name="addingfiles"><Title>Ajouter des fichiers</Title></Section><Section name="replacingfiles"><Title>Renommage et remplacement des fichiers</Title></Section><Section name="removingfiles"><Title>Supprimer des Fichiers</Title></Section><Section name="explodingfiles"><Title>«Eclater» les fichiers de métadonnées  </Title></Section><Section name="filteringthetree"><Title>Filtrer les arborescences</Title></Section></Section><Section name="enrichingacollection"><Title>Enrichir la collection avec des métadonnées</Title><Section name="theenrichview"><Title>La vue «Enrichir»</Title></Section><Section name="selectingmetadatasets"><Title>Sélectionner les jeux de métadonnées</Title></Section><Section name="appendingmetadata"><Title>Ajouter de nouvelles métadonnées</Title></Section><Section name="addingpreviouslydefinedmetadata"><Title>Ajouter des métadonnées prédéfinies</Title></Section><Section name="updatingmetadata"><Title>Modifier ou éliminer les métadonnées</Title></Section><Section name="reviewingmetadata"><Title>Passer en revue les métadonnées attribuées</Title></Section><Section name="importingpreviouslyassignedmetadata"><Title>Importer des métadonnées pré-attribuées</Title></Section></Section><Section name="designingacollection"><Title>Paramétrage de la collection</Title><Section name="thedesignview"><Title>La vue «Paramétrer»</Title></Section><Section name="plugins"><Title>Plugiciels de document</Title></Section><Section name="searchindexes"><Title>Index de recherche</Title><Section name="searchindexoptions"><Title>Options d'index de recherche</Title></Section></Section><Section name="partitionindexes"><Title>Index de partition</Title><Section name="definefilters"><Title>Définir les filtres</Title></Section><Section name="assignpartitions"><Title>Attribuer des partitions</Title></Section><Section name="assignlanguages"><Title>Attribuer langues </Title></Section></Section><Section name="classifiers"><Title>Classificateurs de navigation</Title></Section></Section><Section name="producingthecollection"><Title>Pour produire la collection</Title><Section name="thecreateview"><Title>La vue «Créer»</Title></Section><Section name="builderrors"><Title>Erreurs lors de la construction d'une collection</Title></Section><Section name="expertbuilding"><Title>La vue «Créer» en mode Expert</Title></Section><Section name="scheduledbuilding"><Title>La programmation de la construction des collections</Title></Section></Section><Section name="formattingacollection"><Title>Personnalisation de l'apparence de la collection</Title><Section name="theformatview"><Title>La vue «Formater»</Title></Section><Section name="generalsettings"><Title>Général</Title></Section><Section name="searchmetadatasettings"><Title>Recherches</Title></Section><Section name="formatstatements"><Title>Caractéristiques de format</Title></Section><Section name="translatetext"><Title>Traduire texte</Title></Section><Section name="xcollectionsearching"><Title>Recherches à travers des collections</Title></Section><Section name="collectionspecificmacros"><Title>Macros spécifiques à la collection</Title></Section><Section name="depositormetadatasettings"><Title>Métadonnées du Déposant</Title></Section></Section><Section name="miscellaneous"><Title>Divers</Title><Section name="preferences"><Title>Préférences</Title></Section><Section name="fileassociations"><Title>Associations de fichiers</Title></Section><Section name="exporting"><Title>Exportation de collections à d'autres formats </Title></Section><Section name="exportingcollections"><Title>Exportation de collections vers CD/DVD</Title></Section></Section></Document> 
  • gli/trunk/help/fr/ofmiceandmenus.htm

    r16651 r19518  
    1616<p>L'Interface Biblioth&eacute;caire suit les conventions de Microsoft Windows et requiert une connaissance de base de Windows.</p> 
    1717 
    18 <p>Un &eacute;l&eacute;ment interactif quelconque sur l'&eacute;cran, tel qu'un bouton ou un champ de texte, est appel&eacute; &laquo;widget&raquo;. A tout moment, l'un des widgets appel&eacute; &laquo;focus&raquo; est mis en relief et r&eacute;pond au clavier. Plusieurs widgets vous permettent de s&eacute;lectionner les parties qui sont mises en &eacute;vidence en bleu fonc&eacute;. Certains widgets virent au gris pour indiquer qu'ils sont &eacute;teints.</p> 
     18<p>Un &eacute;l&eacute;ment interactif quelconque sur l'&eacute;cran, tel qu'un bouton ou un champ de texte, est appel&eacute; &laquo;widget&raquo;. A tout moment, l'un des widgets appel&eacute; &laquo;focus&raquo; est mis en relief et r&eacute;pond au clavier. Plusieurs widgets vous permettent de s&eacute;lectionner les parties qui sont mises en &eacute;vidence en bleu fonc&eacute;. Certains widgets virent au gris pour indiquer qu'ils sont d&eacute;sactiv&eacute;s.</p> 
    1919 
    2020<p>On peut d&eacute;placer la souris, cliquer sur son bouton gauche (clic gauche) ou sur son bouton droit (clic droit) de fa&ccedil;on tout &agrave; fait usuelle. Plusieurs &eacute;l&eacute;ments sont susceptibles d'&ecirc;tre entra&icirc;n&eacute;s par glissement de la souris, son bouton gauche &eacute;tant maintenu appuy&eacute;, et d'&ecirc;tre ainsi d&eacute;pos&eacute;s ailleurs en rel&acirc;chant le bouton. Lorsqu'un &eacute;l&eacute;ment est &laquo;gliss&eacute;&raquo; sur une cible susceptible de l'accueillir, celle-ci change d'apparence.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/partitionindexes.htm

    r16651 r19518  
    1616<p>Le panneau &laquo;Index de partition&raquo; poss&egrave;de trois onglets : &laquo;D&eacute;finir les Filtres&raquo;, &laquo;Attribuer des partitions&raquo; et &laquo;Attribuer langues&raquo;. Pour en savoir davantage sur les partitions, lisez les paragraphes sur les sous-collections et les sous-index au chapitre 2 du Guide du D&eacute;veloppeur Greenstone.</p> 
    1717 
    18 <p>La fen&ecirc;tre des Index de partition est disponible seulement en modes Sp&eacute;cialiste des Syst&egrave;mes Biblioth&eacute;caires et Expert (voir <a href="preferences.htm">Pr&eacute;f&eacute;rences</a>). Pour les collections sous MG, le nombre total de partitions g&eacute;n&eacute;r&eacute;es est une combinaison de tous les index, des filtres de sous-collection et des langues choisies. Deux index avec deux filtres de sous-collection en deux langues donnent huit partitions d'index. Pour MGPP, tous les index sont cr&eacute;&eacute;s dans un seul index physique, de sorte &agrave; ce qu&rsquo;il n'y ait que quatre partitions d'index. Pour Lucene, le nombre d'index physiques d&eacute;pend du nombre de niveaux assign&eacute;s &agrave; la collection, donc un index par niveau. Dans le cas ci-dessus, un niveau donnerait donc quatre index physiques, tandis que deux niveaux en donneraient huit.</p> 
     18<p>Pour les collections sous MG, le nombre total de partitions g&eacute;n&eacute;r&eacute;es est une combinaison de tous les index, des filtres de sous-collection et des langues choisies. Deux index avec deux filtres de sous-collection en deux langues donnent huit partitions d'index. Pour MGPP, tous les index sont cr&eacute;&eacute;s dans un seul index physique, de sorte &agrave; ce qu&rsquo;il n'y ait que quatre partitions d'index. Pour Lucene, le nombre d'index physiques d&eacute;pend du nombre de niveaux assign&eacute;s &agrave; la collection, donc un index par niveau. Dans le cas ci-dessus, un niveau donnerait donc quatre index physiques, tandis que deux niveaux en donneraient huit.</p> 
    1919 
    2020 
  • gli/trunk/help/fr/plugins.htm

    r17081 r19518  
    1414<p>Cette section d&eacute;crit comment configurer les plugiciels de document que la collection utilise. Elle explique comment sp&eacute;cifier les plugiciels &agrave; utiliser, quels param&egrave;tres leur signifier et dans quel ordre ils se d&eacute;roulent. Dans la vue &laquo;Param&eacute;trer&raquo;, cliquez sur &laquo;Plugiciels de document&raquo;.</p> 
    1515 
    16 <p>Pour ajouter un plugiciel, s&eacute;lectionnez-le &agrave; partir de la liste d&eacute;roulante &laquo;Choisir le plugiciel &agrave; ajouter&raquo; situ&eacute;e en bas de page et ensuite cliquez sur &laquo;Ajouter plugiciel&raquo;. Une fen&ecirc;tre d&eacute;nomm&eacute;e &laquo;Veuillez configurer les arguments&raquo; appara&icirc;t; elle est d&eacute;crite plus loin. Une fois la configuration du nouveau plugiciel achev&eacute;e, il est ajout&eacute; &agrave; la fin de la liste &laquo;Plugiciels attribu&eacute;s&raquo;. Veuillez noter qu'en mode Biblioth&eacute;caire, chaque plugiciel, &agrave; l'exception de UnknownPlug, ne peut appara&icirc;tre qu'une seule fois dans la liste. Dans les modes plus avanc&eacute;s, un plugiciel peut appara&icirc;tre plusieurs fois, pour ce faire il faut activer le param&egrave;tre process_exp.</p> 
     16<p>Pour ajouter un plugiciel, s&eacute;lectionnez-le &agrave; partir de la liste d&eacute;roulante &laquo;Choisir le plugiciel &agrave; ajouter&raquo; situ&eacute;e en bas de page et ensuite cliquez sur &laquo;Ajouter plugiciel&raquo;. Une fen&ecirc;tre d&eacute;nomm&eacute;e &laquo;Veuillez configurer les arguments&raquo; appara&icirc;t; elle est d&eacute;crite plus loin. Une fois la configuration du nouveau plugiciel achev&eacute;e, il est ajout&eacute; &agrave; la fin de la liste &laquo;Plugiciels attribu&eacute;s&raquo;. Veuillez noter qu'en g&eacute;n&eacute;ral chaque plugiciel n'appara&icirc;t qu'une seule fois dans la liste. Cependant, un plugiciel peut appara&icirc;tre plusieurs fois ; pour que ceci soit utile il faut normalement param&eacute;trer diff&eacute;remment les occurrences multiples d'un plugiciel (par exemple en activant le param&egrave;tre process_exp, voir http://wiki.greenstone.org/wiki/gsdoc/tutorial/en/enhanced_pdf.htm ).</p> 
    1717 
    1818<p>Pour voir une br&egrave;ve description d'un plugiciel, s&eacute;lectionnez-le dans la liste d&eacute;roulante &laquo;Choisir le plugiciel &agrave; ajouter&raquo;, puis placez le curseur dessus. Une infobulle affichant la description appara&icirc;tra.</p> 
     
    2626<p>Apr&egrave;s avoir modifi&eacute; la configuration, cliquez sur &laquo;OK&raquo; pour valider et fermer la bo&icirc;te de dialogue, ou &laquo;Annuler&raquo; pour fermer la bo&icirc;te de dialogue sans modifier les arguments du plugiciel.</p> 
    2727 
    28 <p>Les plugiciels dans la liste sont ex&eacute;cut&eacute;s dans l'ordre et l'ordre peut &ecirc;tre important. Il ne peut &ecirc;tre chang&eacute; qu'en mode Sp&eacute;cialiste ou Expert (voir <a href="preferences.htm">Pr&eacute;f&eacute;rences</a>).</p> 
     28<p>Les plugiciels dans la liste sont ex&eacute;cut&eacute;s dans l'ordre et l'ordre peut &ecirc;tre important. Pour modifier cet ordre s&eacute;lectionnez un plugiciel dans la liste et utilisez les boutons "D&eacute;placer vers le haut" et "D&eacute;placer vers le bas".</p> 
    2929 
    3030</body> 
  • gli/trunk/help/fr/preferences.htm

    r17081 r19518  
    1414<p>Cette section explique le panneau des pr&eacute;f&eacute;rences, auquel on acc&egrave;de en ouvrant &laquo;Fichier&raquo; -&gt; &laquo;Pr&eacute;f&eacute;rences&raquo;. </p> 
    1515 
    16 <p>Le panneau des pr&eacute;f&eacute;rences s'ouvre en affichant l'onglet &laquo;G&eacute;n&eacute;ral&raquo;. La premi&egrave;re option est un champ texte pour saisir votre adresse e-mail. Ceci sera utilis&eacute; pour les &eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es &laquo;cr&eacute;ateur&raquo; et &laquo;responsable maintenance&raquo; de la collection. L'option suivante est une liste d&eacute;roulante des langues dans lesquelles l'interface bibioth&eacute;caire peut &ecirc;tre affich&eacute;e. Si on change le dictionnaire par le choix d'une autre langue dans la liste, il faut red&eacute;marrer l'Interface Biblioth&eacute;caire pour charger les cha&icirc;nes de la nouvelle langue &agrave; partir du dictionnaire.</p> 
     16<p>Le panneau des pr&eacute;f&eacute;rences s'ouvre en affichant l'onglet &laquo;G&eacute;n&eacute;ral&raquo;. La premi&egrave;re option est un champ texte pour saisir votre adresse e-mail. Ceci sera utilis&eacute; pour les &eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es &laquo;cr&eacute;ateur&raquo; et &laquo;responsable maintenance&raquo; de la nouvelle collection. L'option suivante est une liste d&eacute;roulante des langues dans lesquelles l'interface bibioth&eacute;caire peut &ecirc;tre affich&eacute;e. Si on change la langue par le choix d'une autre dans la liste, l'Interface Biblioth&eacute;caire red&eacute;marrera pour charger la nouvelle langue. Un champ texte pour sp&eacute;cifier la police est aussi pr&eacute;sent&eacute; : un bon choix pour afficher du texte en Unicode est "Arial Unicode MS, BOLD, 14".</p> 
    1717 
    1818<p>Si on coche &laquo;Visualiser les m&eacute;tadonn&eacute;es extraites&raquo;, les diff&eacute;rents contr&ocirc;les relatifs aux m&eacute;tadonn&eacute;es affichent toujours toutes les m&eacute;tadonn&eacute;es qui ont &eacute;t&eacute; extraites automatiquement des documents. Lorsqu'on le d&eacute;s&eacute;lectionne, ces m&eacute;tadonn&eacute;es sont cach&eacute;es (bien qu'elles restent disponibles pendant la constitution de la collection, et dans la collection Greenstone finale). Si on coche &laquo;Montrer les tailles des fichiers&raquo;, la taille du fichier appara&icirc;t &agrave; c&ocirc;t&eacute; de chaque fichier dans l'Espace de travail et dans les Arborescences de fichiers des collections dans les vues Rassembler et Enrichir.</p> 
    1919 
    20 <p>Le onglet &laquo;Mode&raquo; est utilis&eacute; pour contr&ocirc;ler le niveau du d&eacute;tail dans l'interface. Dans sa configuration la plus &eacute;l&eacute;mentaire, &laquo;Assistant Biblioth&eacute;caire&raquo;, la vue &laquo;Param&eacute;trer&raquo; est d&eacute;sactiv&eacute;e, les arguments qui requi&egrave;rent des expressions r&eacute;guli&egrave;res sont cach&eacute;s, et la construction de la collection produit un historique minimal d'&eacute;v&egrave;nements. En revanche, la configuration la plus avanc&eacute;e, &laquo;Expert&raquo;, donne l'acc&egrave;s &agrave; toutes les fonctionnalit&eacute;s de param&eacute;trage, y compris l'ordonnancement des plugiciels et les arguments d'expressions r&eacute;guli&egrave;res; elle permet aussi l'enregistrement dans l'historique l'int&eacute;gralit&eacute; des messages g&eacute;n&eacute;r&eacute;s lors de la construction de la collection. Pour s&eacute;lectionner ou voir le descriptif d'un mode, cliquez sur le bouton radio situ&eacute; &agrave; c&ocirc;t&eacute; du mode qui vous int&eacute;resse. Vous pouvez contr&ocirc;ler rapidement le mode dans lequel vous vous trouvez en regardant la barre de titre de l'Interface Biblioth&eacute;caire.</p> 
     20<p>Le onglet &laquo;Mode&raquo; est utilis&eacute; pour contr&ocirc;ler le niveau du d&eacute;tail dans l'interface. Dans sa configuration la plus &eacute;l&eacute;mentaire, &laquo;Assistant Biblioth&eacute;caire&raquo;, les vues &laquo;Param&eacute;trer&raquo; et &laquo;Formater" sont d&eacute;sactiv&eacute;es. L'utilisateur peut ajouter/enlever des documents, ajouter/modifier des m&eacute;tadonn&eacute;es, et reconstruire la collection. La vue &laquo;Cr&eacute;er&raquo; est pr&eacute;sent&eacute;e en forme simple. Le mode suivant, &laquo;Biblioth&eacute;caire"&raquo;, donne acc&egrave;s &agrave; toutes les fonctions de param&eacute;trage et de formatage, mais avec la forme simple de la vue &laquo;Cr&eacute;er&raquo;. Le mode le plus avanc&eacute;, &laquo;Expert&raquo;, donne l'acc&egrave;s &agrave; la vue &laquo;Cr&eacute;er&raquo; enti&egrave;re, et permet l'enregistrement dans les historiques de l'int&eacute;gralit&eacute; des messages g&eacute;n&eacute;r&eacute;s lors de la construction de la collection. Pour s&eacute;lectionner ou voir le descriptif d'un mode, cliquez sur le bouton radio situ&eacute; &agrave; c&ocirc;t&eacute; du mode qui vous int&eacute;resse. Vous pouvez contr&ocirc;ler rapidement le mode dans lequel vous vous trouvez en regardant la barre de titre de l'Interface Biblioth&eacute;caire.</p> 
    2121 
    2222<p>L'onglet &laquo;Connexion&raquo; permet de modifier le chemin vers le serveur de biblioth&egrave;que local bas&eacute; sur Greenstone et utilis&eacute; dans l'aper&ccedil;u des collections. Vous pouvez aussi pr&eacute;ciser le proxy de connexion Internet (c.a.d. pour t&eacute;l&eacute;charger les fichiers; voir la section <a href="downloadingfiles.htm">T&eacute;l&eacute;chargement de fichiers d'Internet</a> pour les details). Cochez la case pour une connexion proxy et donnez l'adresse du proxy et son num&eacute;ro de port. La connexion proxy sera &eacute;tablie apr&egrave;s fermeture du panneau des pr&eacute;f&eacute;rences.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/producingthecollection.htm

    r16651 r19518  
    1717 
    1818 
     19 
    1920</body> 
    2021</html> 
  • gli/trunk/help/fr/replacingfiles.htm

    r16651 r19518  
    1212 
    1313 
    14 <p>Les fichiers peuvent &ecirc;tre renomm&eacute;s en cliquant sur le bouton droit de la souris et en s&eacute;lectionnant &laquo;Renommer&raquo; dans la liste. Entrez le nouveau nom et cliquez sur &laquo;OK&raquo;. </p> 
     14<p>Un fichier peut &ecirc;tre renomm&eacute; en cliquant droit sur son nom et en s&eacute;lectionnant "Renomme" dans la liste. Entrez le nouveau nom et cliquez sur &laquo;OK&raquo;. </p> 
    1515 
    16 <p>On peut remplacer des fichiers dans la collection : clic doit sur le fichier &agrave; remplacer puis choisir &laquo;Remplacer&raquo;. Un navigateur de fichiers s'ouvre : naviguer vers le document &agrave; ajouter et cliquer sur &laquo;Ouvrir&raquo;. Le nouveau document remplace alors l'ancien dans la collection, et les m&eacute;tadonn&eacute;es associ&eacute;es &agrave; l'ancien document sont transf&eacute;r&eacute;es vers le nouveau document. Ceci est particuli&egrave;rement utile pour remplacer les documents vides (fichiers nuls) par les vrais.</p> 
     16<p>On peut remplacer des fichiers dans la collection : clic doit sur le fichier &agrave; remplacer puis choisir "Remplacer". Un navigateur de fichiers s'ouvre : naviguer vers le document &agrave; ajouter et cliquer sur &laquo;Ouvrir&raquo;. Le nouveau document remplace alors l'ancien dans la collection, et les m&eacute;tadonn&eacute;es associ&eacute;es &agrave; l'ancien document sont transf&eacute;r&eacute;es vers le nouveau document. Ceci est particuli&egrave;rement utile pour remplacer les documents vides (fichiers nuls) par les vrais.</p> 
     17 
     18<p>Certains types de fichiers sont convertis en HTML par les logicels des tiers au moment de l'importation, par exemple, Word, Excel, PDF&hellip; Le HTML produit &agrave; l'importation peut ne pas &ecirc;tre tr&egrave;s bien format&eacute;. Pour ces documents il y a une autre option clic droit : "Remplacer par la version HTML". S&eacute;lectionner cette option a pour effet que le fichier d'origine sera remplac&eacute; dans la collection par la version HTML, ainsi rendu modifiable.</p> 
    1719 
    1820</body> 
  • gli/trunk/help/fr/searchindexes.htm

    r17081 r19518  
    1818<p>La liste "Index attribu&eacute;s" affiche les index actuellement attribu&eacute;s &agrave; la collection.</p> 
    1919 
    20 <p>Pour ajouter un index, cliquez sur "Nouvel index" ... Une fen&ecirc;tre secondaire appara&icirc;t avec une liste de sources qui contient le texte et les m&eacute;tadonn&eacute;es. S&eacute;lectionnez les sources que vous souhaitez indexer. Les  boutons "Tout s&eacute;lectionner" et "Ne s&eacute;lectionnez aucun" sont utilis&eacute;s pour cocher ou d&eacute;cocher tous les &eacute;l&eacute;ments de la liste. Une fois le nouvel index d&eacute;fini, cliquez sur "Ajouter index" pour l'ajouter &agrave; la collection. "Ajouter index" ne deviendra actif que si les param&egrave;tres qui d&eacute;crivent le nouvel index n&rsquo;ont pas d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; attribu&eacute;s &agrave; la collection.</p> 
     20<p>Pour ajouter un index, cliquez sur "Nouvel index" ... Une fen&ecirc;tre secondaire appara&icirc;t avec une liste de sources qui contient le texte et les m&eacute;tadonn&eacute;es. S&eacute;lectionnez les sources que vous souhaitez indexer. Les  boutons "Tout s&eacute;lectionner" et "Ne rien s&eacute;lectionner" sont utilis&eacute;s pour cocher ou d&eacute;cocher tous les &eacute;l&eacute;ments de la liste. Une fois le nouvel index d&eacute;fini, cliquez sur "Ajouter index" pour l'ajouter &agrave; la collection. "Ajouter index" ne deviendra actif que si les param&egrave;tres qui d&eacute;crivent le nouvel index n&rsquo;ont pas d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; attribu&eacute;s &agrave; la collection.</p> 
    2121 
    2222<p>Pour les index MG, vous devez aussi choisir la granularit&eacute; de l'index en utilisant le menu "Niveau d'indexation :".</p> 
     
    3838<p>Les noms pr&eacute;sent&eacute;s dans la liste d&eacute;roulante d'index sur la page de recherche peuvent &ecirc;tre d&eacute;finis dans le panneau "Recherches" de la vue "Formater" (voir <a href="searchmetadatasettings.htm">Recherches</a>).</p> 
    3939 
    40 <p>Pour les index MG et MGPP, il existe d'autres possibilit&eacute;s de contr&ocirc;ler la mani&egrave;re dont les index sont construits. &laquo;Ignorer terminaisons&raquo; et &laquo;Ignorer casse&raquo; peuvent &ecirc;tre activ&eacute;s ou d&eacute;sactiv&eacute;s dans les index - s'ils ne sont pas activ&eacute;s, les options ne seront pas affich&eacute;es sur la page des pr&eacute;f&eacute;rences de la collection. &laquo;Ignorer accents&raquo; est &eacute;galement disponible pour un index MGPP. Cela fonctionne d'une mani&egrave;re similaire &agrave; &laquo;Ignorer casse&raquo;, mais au lieu de faire correspondre les lettres majuscules et minuscules, les lettres avec diacritiques correspondent &agrave; ceux sans signes diacritiques.</p> 
    4140 
    4241</body> 
  • gli/trunk/help/fr/searchmetadatasettings.htm

    r16967 r19518  
    1414<p>Cette section explique comment configurer l'affichage du texte dans les listes d&eacute;roulantes de la page de recherche. Dans la vue &laquo;Formater&raquo;, cliquez sur &laquo;Recherches&raquo;.</p> 
    1515 
    16 <p>Ce panneau contient un tableau &eacute;num&eacute;rant chaque index de recherche. Ici, vous pouvez saisir les textes qui seront utilis&eacute;s comme noms des &eacute;l&eacute;ments qui appara&icirc;tront dans les listes d&eacute;roulantes de la page de recherche. Ce panneau vous permet de d&eacute;finir le texte pour une seule langue, celle utilis&eacute;e pour l'interface de GLI. Pour traduire ces noms dans d'autres langues, utilisez le panneau &laquo;Traduire Texte&raquo; de la vue &laquo;Formater&raquo; (voir <a href="translatetext.htm">Traduire texte</a>).</p> 
     16<p>Ce panneau contient un tableau &eacute;num&eacute;rant chaque index de recherche, niveau d'indexation et partition. Ici, vous pouvez saisir les textes qui seront utilis&eacute;s comme noms des &eacute;l&eacute;ments qui appara&icirc;tront dans les listes d&eacute;roulantes de la page de recherche. Ce panneau vous permet de d&eacute;finir le texte pour une seule langue, celle utilis&eacute;e pour l'interface de GLI. Pour traduire ces noms dans d'autres langues, utilisez le panneau &laquo;Traduire Texte&raquo; de la vue &laquo;Formater&raquo; (voir <a href="translatetext.htm">Traduire texte</a>).</p> 
    1717 
    1818</body> 
  • gli/trunk/help/fr/selectingmetadatasets.htm

    r17081 r19518  
    1414<p>Les s&eacute;ries d'&eacute;l&eacute;ments de m&eacute;tadonn&eacute;es pr&eacute;d&eacute;finis sont appel&eacute;es &laquo;jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es&raquo;. &laquo;Dublin Core&raquo; en est un exemple. Quand on ajoute un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es &agrave; la collection, les &eacute;l&eacute;ments de ce jeu peuvent &ecirc;tre s&eacute;lectionn&eacute;s. On peut avoir plus d'un jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es ; pour &eacute;viter des t&eacute;lescopages de nom, une abr&eacute;viation qui identifie le jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es est accol&eacute;e au nom de l'&eacute;l&eacute;ment. Par exemple l'&eacute;lement &laquo;Cr&eacute;ateur&raquo; de Dublin Core devient &laquo;dc.Creator&raquo;. Les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es sont sauvegard&eacute;s dans le dossier de m&eacute;tadonn&eacute;es de l'Interface Biblioth&eacute;caire avec le suffixe &laquo;.mds&raquo;.</p> 
    1515 
    16 <p>Quand on cr&eacute;e une nouvelle collection, le jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es Dublin Core est ajout&eacute; par d&eacute;faut. Il est possible de modifier les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es utilis&eacute;s dans une collection, en cliquant sur le bouton &laquo;G&eacute;rer les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es...&raquo; au-dessous de l'Arborescence de la collection dans la vue &laquo;Enrichir&raquo;. Ceci fait appara&icirc;tre une nouvelle fen&ecirc;tre pour g&eacute;rer les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es de la collection.</p> 
     16<p>Quand on cr&eacute;e une nouvelle collection, le jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es Dublin Core est ajout&eacute; par d&eacute;faut. Il est possible de modifier les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es utilis&eacute;s dans une collection, en cliquant sur le bouton "G&eacute;rer les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es ..." au-dessous de l'Arborescence de la collection dans la vue &laquo;Enrichir&raquo;. Ceci fait appara&icirc;tre une nouvelle fen&ecirc;tre pour g&eacute;rer les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es de la collection.</p> 
    1717 
    18 <p>La liste &laquo;Jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es affect&eacute;s&raquo; vous montre quels jeux sont actuellement utilis&eacute;s par la collection.</p> 
     18<p>La liste "Jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es affect&eacute;s" vous montre quels jeux sont actuellement utilis&eacute;s par la collection.</p> 
    1919 
    2020<p>Pour utiliser un autre jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es avec la collection charg&eacute;e, cliquez sur &laquo;Ajouter...&raquo;. Une fen&ecirc;tre secondaire affiche les jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es que GLI reconna&icirc;t par d&eacute;faut. Pour ajouter l'un d'eux, s&eacute;lectionnez-le dans la liste et cliquez sur &laquo;Ajouter&raquo;. Si vous avez d&eacute;fini votre propre jeu de m&eacute;tadonn&eacute;es, vous pouvez utiliser le bouton &laquo;Parcourir&raquo; pour s&eacute;lectionner le fichier dans votre syst&egrave;me de fichiers.</p> 
     
    2424<p>Pour ajouter un nouvel &eacute;l&eacute;ment, clic droit sur le nom du jeu et choisissez &laquo;Ajouter un &eacute;l&eacute;ment&raquo;. Pour ajouter un nouveau sous-&eacute;l&eacute;ment, clic droit sur l'&eacute;l&eacute;ment et choisir &laquo;Ajouter un sous-&eacute;l&eacute;ment&raquo;. &Eacute;l&eacute;ments et sous-&eacute;l&eacute;ments peuvent &ecirc;tre supprim&eacute;es en s&eacute;lectionnant &laquo;Supprimer un &eacute;l&eacute;ment&raquo; dans le menu du clic droit.</p> 
    2525 
    26 <p>Nota Bene : L'&eacute;diteur de jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es Greenstone GEMS peut &ecirc;tre ex&eacute;cut&eacute; ind&eacute;pendamment de GLI en le s&eacute;lectionnant dans le dossier Greenstone du menu D&eacute;marrer, ou en ex&eacute;cutant gens.sh ou gems.bat dans le dossier gli de votre installation Greenstone.</p> 
     26<p>Nota Bene : L'&eacute;diteur de jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es Greenstone GEMS peut &ecirc;tre ex&eacute;cut&eacute; ind&eacute;pendamment de GLI en le s&eacute;lectionnant dans le dossier Greenstone du menu D&eacute;marrer, ou en ex&eacute;cutant gems.sh ou gems.bat dans le dossier gli de votre installation Greenstone.</p> 
    2727 
    2828<p>Parfois deux jeux de m&eacute;tadonn&eacute;es peuvent avoir le m&ecirc;me espace de noms, par exemple, le Dublin Core et Dublin Core qualifi&eacute; utilisent l'espace de noms &laquo;dc&raquo;. De tels jeux ne peuvent pas &ecirc;tre utilis&eacute;s dans une collection en m&ecirc;me temps. Si vous essayez d'ajouter un jeu avec un espace de noms d&eacute;j&agrave; utilis&eacute; par la collection, un avertissement s'affiche. Si vous continuez, le jeu existant sera supprim&eacute; et le nouveau ajout&eacute;. Toutes les valeurs de m&eacute;tadonn&eacute;es d&eacute;j&agrave; attribu&eacute;es seront transf&eacute;r&eacute;es au nouveau jeu si tant est que les &eacute;l&eacute;ments existent toujours.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/theenrichview.htm

    r16651 r19518  
    1616<p>Sur la gauche de la vue "Enrichir" il y a l'Arborescence de la collection. Toutes les fonctions op&eacute;rant sur l'Arborescence de la collection dans la vue "Rassembler" sont &eacute;galement disponibles ici. A droite, il s'agit de la Table de m&eacute;tadonn&eacute;es, qui affiche les m&eacute;tadonn&eacute;es pour tout fichier ou dossier s&eacute;lectionn&eacute; dans l'Arborescence de la collection. Les colonnes sont nomm&eacute;es en noir en haut de colonne, et peuvent &ecirc;tre redimensionn&eacute;es en faisant glisser la ligne de s&eacute;paration. Si plusieurs fichiers ou dossiers sont s&eacute;lectionn&eacute;s, un texte en noir indique que la valeur est commune &agrave; tous les &eacute;l&eacute;ments s&eacute;lectionn&eacute;s, tandis qu'un texte en gris indique le contraire. La modification des valeurs en gris affecte seulement les documents auxquels ces valeurs ont &eacute;t&eacute; attribu&eacute;s. Toute nouvelle valeur saisie sera ajout&eacute;e &agrave; tous les &eacute;l&eacute;ments s&eacute;lectionn&eacute;s.</p> 
    1717 
    18 <p>Une ic&ocirc;ne repr&eacute;sentant un dossier peut appara&icirc;tre &agrave; c&ocirc;t&eacute; de certaines entr&eacute;es de m&eacute;tadonn&eacute;es. Ceci indique que les valeurs ont &eacute;t&eacute; h&eacute;rit&eacute;es d'un dossier parent. Les m&eacute;tadonn&eacute;es h&eacute;rit&eacute;es ne peuvent &ecirc;tre modifi&eacute;es ou supprim&eacute;es, mais seulement ajout&eacute;es ou &eacute;limin&eacute;es. Cliquez sur l'ic&ocirc;ne du dossier pour aller imm&eacute;diatement au dossier o&ugrave; la m&eacute;tadonn&eacute;e est affect&eacute;e.</p> 
     18<p>Une ic&ocirc;ne repr&eacute;sentant un dossier peut appara&icirc;tre &agrave; c&ocirc;t&eacute; de certaines entr&eacute;es de m&eacute;tadonn&eacute;es. Ceci indique que les valeurs ont &eacute;t&eacute; h&eacute;rit&eacute;es d'un dossier parent (ou anc&ecirc;tre). Les m&eacute;tadonn&eacute;es h&eacute;rit&eacute;es ne peuvent &ecirc;tre modifi&eacute;es ou supprim&eacute;es, mais seulement compl&eacute;t&eacute;es. Cliquez sur l'ic&ocirc;ne du dossier pour aller imm&eacute;diatement au dossier o&ugrave; la m&eacute;tadonn&eacute;e est affect&eacute;e.</p> 
    1919 
    2020<p>Si vous cliquez sur un &eacute;l&eacute;ment de m&eacute;tadonn&eacute;es du tableau, celui-ci affiche les valeurs existantes pour l'&eacute;l&eacute;ment dans la zone "Valeurs existantes pour ..." au-dessous du tableau. Cette "Arborescence de valeurs" peut &ecirc;tre d&eacute;velopp&eacute;e ou r&eacute;duite. C'est une liste qui, de fa&ccedil;on usuelle, affiche toutes les valeurs pr&eacute;c&eacute;demment saisies pour un &eacute;l&eacute;ment s&eacute;lectionn&eacute;. En cliquant sur une entr&eacute;e, on  la place automatiquement dans le champ valeur. Inversement, en tapant une donn&eacute;e dans le champ valeur, on s&eacute;lectionne dans l'Arborescence de valeurs l'&eacute;l&eacute;ment qui d&eacute;bute avec les caract&egrave;res saisis. Appuyer sur [Tab] accepte automatiquement la valeur s&eacute;lectionn&eacute;e.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/theformatview.htm

    r16651 r19518  
    1212 
    1313 
    14 <p>Cette section vous d&eacute;crit la vue "Formater" et explique comment naviguer entre les diff&eacute;rents panneaux.</p> 
     14<p>Cette section pr&eacute;sente la vue &laquo;Formater&raquo;.</p> 
    1515 
    1616<p>Avec l'Interface Biblioth&eacute;caire vous pouvez configurer la pr&eacute;sentation de la collection pour l'utilisateur. Les options de configuration sont divis&eacute;es en plusieurs sections, chacune associ&eacute;e &agrave; un type de personnalisation.</p> 
  • gli/trunk/help/fr/themirrorview.htm

    r17081 r19518  
    2020 
    2121<p> 
    22 <b>OAI :</b> t&eacute;l&eacute;charger les fichiers de m&eacute;tadonn&eacute;es d'un serveur OAI (Open Archives Initiative) .</p> 
     22<b>MediaWiki:</b> t&eacute;l&eacute;charge des pages web et des fichiers via HTTP &agrave; partir d'un site web MediaWiki.</p> 
     23 
     24<p> 
     25<b>OAI :</b> t&eacute;l&eacute;charger des enregistrements de m&eacute;tadonn&eacute;es (et faculativement des documents) d'un serveur OAI-PMH (Open Archives Initiative) .</p> 
    2326 
    2427<p> 
     
    3235<p>Une fois que la configuration est cr&eacute;&eacute;e, cliquer sur "Informations sur le serveur" pour v&eacute;rifier la connexion au serveur et afficher des informations de base sur la page Web ou sur le serveur, puis cliquer sur "T&eacute;l&eacute;chargement" pour commencer le t&eacute;l&eacute;chargement.</p> 
    3336 
    34 <p>Il y a deux autres boutons : &laquo;Pr&eacute;f&eacute;rences&raquo;, qui rejoint le panneau &laquo;Connexion&raquo; des pr&eacute;f&eacute;rences o&ugrave; les param&egrave;tres du proxy peuvent &ecirc;tre modifi&eacute;s ; et &laquo;Effacer la m&eacute;moire cache&raquo;, qui supprime tous les fichiers t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s pr&eacute;c&eacute;demment. Vous devrez fournir des informations sur le proxy si vous utilisez un serveur mandataire (proxy) pour vous connecter &agrave; l'Internet. Si une authentification est n&eacute;cessaire quand un t&eacute;l&eacute;chargement est en cours de traitement, le serveur mandataire (proxy) va demander un nom d'utilisateur et un mot de passe. L'Interface Biblioth&eacute;caire ne stocke pas les mots de passe entre les sessions.</p> 
     37<p>Il y a deux autres boutons : "Configuration du Proxy&hellip;", qui rejoint le panneau &laquo;Connexion&raquo; des Pr&eacute;f&eacute;rences o&ugrave; les param&egrave;tres du proxy peuvent &ecirc;tre modifi&eacute;s ; et  "Effacer la m&eacute;moire cache", qui supprime tous les fichiers t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s pr&eacute;c&eacute;demment. Vous devrez fournir des informations sur le proxy si vous utilisez un serveur mandataire (proxy) pour vous connecter &agrave; l'Internet. Si une authentification est n&eacute;cessaire quand un t&eacute;l&eacute;chargement est en cours de traitement, le serveur mandataire (proxy) va demander un nom d'utilisateur et un mot de passe. L'Interface Biblioth&eacute;caire ne stocke pas les mots de passe entre les sessions.</p> 
    3538 
    36 <p>Les fichiers sont t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s dans un dossier nomm&eacute; "Fichiers t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s" (qui n'est pr&eacute;sent que quand le t&eacute;l&eacute;chargement est autoris&eacute;), et peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;s dans toute collection. Les fichiers portent le nom de leur URL web compl&egrave;te (pour ceux t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s du web) ou d'une combinaison entre URL et valeurs g&eacute;n&eacute;r&eacute;es par les options (pour d'autres types de t&eacute;l&eacute;chargement). Un nouveau dossier est cr&eacute;&eacute; pour chaque site h&ocirc;te, suivi par d'autres dossiers pour chaque &eacute;l&eacute;ment du chemin. Cela permet de s'assurer que chaque fichier a un chemin distinct.</p> 
     39<p>Les fichiers sont t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s dans un dossier nomm&eacute; "Fichiers t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s" (qui n'est pr&eacute;sent que quand le t&eacute;l&eacute;chargement est autoris&eacute;), et peuvent &ecirc;tre utilis&eacute;s dans toute collection. Les fichiers portent le nom de leur URL web compl&egrave;te (pour ceux t&eacute;l&eacute;charg&eacute;s du web et des serveurs MediaWiki) ou d'une combinaison entre URL et valeurs g&eacute;n&eacute;r&eacute;es par les options (pour d'autres types de t&eacute;l&eacute;chargement). Un nouveau dossier est cr&eacute;&eacute; pour chaque site h&ocirc;te, suivi par d'autres dossiers pour chaque &eacute;l&eacute;ment du chemin. Cela permet de s'assurer que chaque fichier ait un chemin distinct.</p> 
    3740 
    38 <p>La liste de t&eacute;l&eacute;chargement contient une entr&eacute;e pour chaque &eacute;l&eacute;ment t&eacute;l&eacute;charg&eacute;. Chaque entr&eacute;e affiche une zone de texte qui donne les d&eacute;tails du processus et une barre qui mesure la progression de la t&acirc;che en cours. Trois boutons apparaissent &agrave; la droite de chaque entr&eacute;e. &laquo;Pause&raquo; est employ&eacute; pour arr&ecirc;ter temporairement un t&eacute;l&eacute;chargement. &laquo;Voir l'historique&raquo; ouvre une fen&ecirc;tre affichant l'historique du t&eacute;l&eacute;chargement. &laquo;Fermer&raquo; termine le t&eacute;l&eacute;chargement et enl&egrave;ve l'&eacute;l&eacute;ment de la liste.</p> 
     41<p>La liste de t&eacute;l&eacute;chargement contient une entr&eacute;e pour chaque &eacute;l&eacute;ment t&eacute;l&eacute;charg&eacute;. Chaque entr&eacute;e affiche une zone de texte qui donne les d&eacute;tails du processus et une barre qui mesure la progression de la t&acirc;che en cours. Trois boutons apparaissent &agrave; la droite de chaque entr&eacute;e. "Pause" est employ&eacute; pour arr&ecirc;ter temporairement un t&eacute;l&eacute;chargement. "Voir l'historique" ouvre une fen&ecirc;tre affichant l'historique du t&eacute;l&eacute;chargement. "Fermer" termine le t&eacute;l&eacute;chargement et enl&egrave;ve la t&acirc;che de la liste.</p> 
    3942 
    4043</body>